Cas armor lux management

1544 mots 7 pages
CHAPITRE VII : PARTIES PRENANTES ET CONTRE POUVOIR
Tous les acteurs d’une entreprise n’ont pas nécessairement les mêmes objectifs ou les mêmes intérêts. L’entreprise peut donc être perçue comme un lieu de confrontation entre différents pouvoirs et contre pouvoirs.

1 REPARTITION DIRIGEANTS
1.1

DU

POUVOIR

ENTRE

ACTIONNAIRES

ET

L’entrepreneur capitaliste

Dans l’approche microéconomique, le détenteur du pouvoir est l’entrepreneur. Entreprise et entrepreneur sont confondus. L’entrepreneur est à la fois celui qui a l’idée de créer et celui qui apporte les capitaux dans son entreprise. Ainsi le pouvoir est non seulement lié à la propriété mais aussi au risque de perte. L’émergence du dirigeant Le développement des grandes sociétés par actions dirigées pas des managers non-propriétaires remet en cause cette conception du pouvoir. Ce pouvoir des dirigeants non propriétaires, appelé pouvoir managérial, est essentiellement justifié par la compétence technique. Le dirigeant tient son pouvoir des propriétaires, mais il est recruté sur la base de ses compétences pour faire fructifier les droits de propriétaires (théorie des droits de propriété).

2

L’INFLUENCE DES DIFFERENTES PARTIES PRENANTES

Les intérêts des différentes parties prenantes ne sont pas toujours conciliables. Les dirigeants doivent donc réaliser un arbitrage qui intègre de multiples facteurs (stratégie de l’entreprise, besoins de financement, revendications salariales…). Mais une équipe dirigeante ne peut ignorer durablement les intérêts spécifiques de l’une ou l’autre des parties prenantes. Il s’agit donc de parvenir à un équilibre subtil qui tient compte des intérêts de chacun dans le cadre du projet entrepreneurial. D’autres acteurs, externes ou internes à l’entreprise, exercent une influence plus ou moins forte sur les processus décisionnels. Processus décisionnels : ensemble des étapes nécessaires pour aboutir à un choix de décision.

2.1 Parties prenantes internes :
Les

en relation

  • Parties prenantes, contre pouvoirs
    1370 mots | 6 pages
  • pedalite
    576 mots | 3 pages
  • Cas société générale
    372 mots | 2 pages
  • Management - cas armor lux
    1458 mots | 6 pages
  • Economie bts cgo
    1339 mots | 6 pages
  • CGE - la génération
    766 mots | 4 pages
  • Cas armor lux management
    329 mots | 2 pages
  • Droit du travail
    554 mots | 3 pages
  • management des entreprises
    816 mots | 4 pages
  • Droit
    384 mots | 2 pages
  • Cas Armor lux
    303 mots | 2 pages
  • Cas Armor Lux
    445 mots | 2 pages
  • cas armor lux
    1457 mots | 6 pages
  • cours management
    631 mots | 3 pages
  • L’approche classique de l’entreprise
    782 mots | 4 pages