La musique baroque: une musique contemporaine? l’interprétation chez harnoncourt

322 mots 2 pages
On a coutume de considérer Harnoncourt comme l’initiateur du renouveau de la musique baroque dans la deuxième moitié du XXe siècle — ou, en tout cas, on a coutume de le considérer comme l’initiateur de ce renouveau, de tous, le plus exemplaire: dans la deuxième moitié du XXe siècle, il se présente, de tous, comme le plus connu, comme le plus reconnu — voire: comme le plus légendaire. En un sens: qui dit musique baroque dit Harnoncourt; qui dit Harnoncourt dit musique baroque. De toute évidence: Harnoncourt entrera, à ce titre, dans l’histoire de la musique. Mais il arrive, comme on a vu, que l'histoire se trompe — ou plutôt: il arrive que l’histoire, je veux dire: l’histoire officielle, réécrive l’histoire… Tel semble, ici, être le cas. Tel semble, ici, être le problème: Harnoncourt entrera dans l’histoire de la musique, oui, il y entre, même, mais il y entre arrangé — mais il y entre caricaturé. Je veux, ici, mettre en évidence ce problème. Je veux, ici, rendre Harnoncourt à sa virulence — je veux le rendre à sa totalité — je veux le rendre à sa radicalité.

Aussi, afin de le comprendre, afin de se dépendre de sa caricature, reprenons un peu tout ce que nous venons de dire. Reprenons un peu ces expressions que nous utilisons de façon courante et que nous utilisons de façon irréfléchie — je veux dire: l’expression de musique baroque et l’expression de renouveau de la musique baroque — oui: ces expressions reprenons-les. Attachons-nous, ici, à mieux les comprendre. Attachons-nous, ici, à mieux en entendre le sens. Nous verrons, de cette façon, quel rôle Harnoncourt y a joué — ou encore: nous verrons quel rôle il y joue. Nous verrons, de cette façon, toute la signification — la signification réelle de la vision que Harnoncourt propose de la musique — une vision de toute la musique.

source :

en relation

  • baroque
    1115 mots | 5 pages
  • Bach
    22329 mots | 90 pages
  • Darius milhaud
    5210 mots | 21 pages
  • Citations
    80412 mots | 322 pages