La pensée constitutionnelle du général de gaulle

870 mots 4 pages
La pensée constitutionnelle du Général De Gaulle – L1 Droit constitutionnel
Idée générale : une pensée qui se transforme en Constitution.
Accroche :
« Des Grecs, jadis, demandaient au sage Solon : « Quelle est la meilleure Constitution ? » Il répondait : « Dites-moi, d'abord, pour quel peuple et à quelle époque ? » ». Dans son discours de Bayeux du 16 juin 1958, duquel est extrait ce passage, le Général Charles de Gaulle a exposé sa pensée constitutionnelle.
Ou pourquoi pas : « Une Constitution c’est un esprit, des institutions, une pratique » (conférence de presse du 31 janvier 1964)
Définition des termes du sujet : « Constitution », rédaction et adoption de la Constitution, pensée, Charles De Gaulle (rappeler brièvement les grandes étapes historiques, la crise du 13 mai 1958, son retour au pouvoir...)
Les régimes antérieurs: IIIe et IVe République (régime parlementaire qui a dérivé en régime d’Assemblée) donc pensée réformatrice du General De Gaulle dans le sens d’un plus fort pouvoir de l’exécutif.
Intérêt du sujet : à l’heure de l’élection du futur Président français, ce sujet permet de s’intéresser à la naissance d’un exécutif fort, d’une stabilité gouvernementale...
Problématique : La question est de savoir comment s’est manifestée la pensée constitutionnelle du GDG en 1958.
Annonce du plan : Le général de Gaulle a affirmé clairement sa pensée constitutionnelle dès le discours de Bayeux en 1946, puis l’a confirmé en 1958 (I). Mais la Constitution du 4 octobre 1958 est le fruit de discussions et de compromis entre différents acteurs, enrichissant ainsi la pensée constitutionnelle du général de Gaulle (II).
I-Une pensée constitutionnelle affirmée
Discours simple et clair : un chef de l’exécutif plus fort...pour résoudre le problème de la crise politique. 
Discours ambigu et souterrain : un moyen de réformer les institutions et l’équilibre des pouvoirs à travers l’épisode de la crise politique. Orchestration du retour de DG.
A- L’affirmation d’une

en relation

  • Le chef de l'etat dans la pensée constitutionnelle du général de gaulle
    1788 mots | 8 pages
  • Les idées constitutionnelles du générale de gaulle
    2114 mots | 9 pages
  • Droit constitutionnel
    2383 mots | 10 pages
  • Droit constitutionnel
    4335 mots | 18 pages
  • Platon
    8915 mots | 36 pages
  • La constitution de 1958
    6303 mots | 26 pages
  • Souverainte
    5602 mots | 23 pages
  • Droit
    3626 mots | 15 pages
  • La mise en place de la Ve République
    3343 mots | 14 pages
  • Commentaire de texte : « motion de censure du 4 octobre 1962 »
    1093 mots | 5 pages