La perception

Pages: 9 (2227 mots) Publié le: 3 janvier 2015
PHILOSOPHIE L
LA PERCEPTION
La perception
 
(Etude d'un texte de Descartes.
Caractéristiques mineurs et majeures.
Caractéristique principale des objets : fait d'occuper de l'espace = substance "étendue"
Esprit = substance immatérielle)
 
"Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait telle qu'elle est, infinie"
-William Blake, poète Américain
 
Cettepensée poétique, scientifique, philosophique interroge le rapport entre la perception et l'universel, entre notre vision particulière des choses et leur essence.
Qu'est-ce que percevoir et comment mieux percevoir ? Comment saisir le monde en lui-même dans la perception ?
La perception c'est la prise de connaissance de son environnement par le biais des 5 sens. On parle par exemple de "trouble de laperception".
En ce sens, nous relions la perception à la vue.
Cependant, un trouble de la perception peut aussi être auditif.
Nous utilisons aussi le terme "percevoir" pour parler d'un phénomène plus intellectuel : le jugement. Etre mal perçu signifie être l'objet d'une opinion ou d'un jugement.
Percevoir, c'est donc juger.
Dans les deux cas, la perception a une dimension subjective : laperception sensorielle dépend des dispositions sensibles de celui qui perçoit et celle la perception intellectuelle est également propre à chacun : elle est liée au jugement.
En revanche, ces deux perceptions s'opposent : percevoir physiquement c'est recevoir passivement les informations du monde(nous n'avons pas d'action à enclencher pour ressentir les choses) tandis que juger le monde, c'estl'interpréter et c'est donc agir sur lui
et en un sens, l'inventer.
Nous nous demanderons donc dans quelle mesure la perception engage celui qui la perçoit et dans quelle mesure cette perception nous permet-elle de saisir l'essence des choses ?
 
I) la subjectivité et la falsifiabilité de la perception
 
La philosophie l'a longtemps placé du côté des rapports passifs et subjectifs entre l'hommeet le monde.
Passif d'abord, dans la mesure où la perception des sens réceptionne des informations extérieures : les odeurs, les couleurs et les sons viennent à nous, nous ne venons pas les chercher. Sentir n'est pas volontaire car nous le faisons instinctivement et ce monde extérieur se donne à nous dans la multitude de ses apparences sensibles.
La perception a une dimension passive, mais passeulement.
Selon William Blake, nous les appréhender avec plus de discernement car elle ne nous présentent pas la réalité ou les appréhender avec plus de discernement.
La perception sensible est propre à chacun : nous constituons grâce à la perception notre angle de vue sur les choses.
Pour René Descartes, la perception n'est pas un mode de connaissance car elle relève de la sensation : ilobserve par exemple un morceau de cire dans Les Méditations Métaphysiques et s'interroge sur ce qui lui permet de reconnaître la cire à travers la multiplicité de ses états : "ce ne peut être rien de tout ce que j'y ai remarqué par l'entremise des sens puisque toutes les choses qui tombaient sous le goût, l'odorat , la vue, l'ouïe ou le toucher se trouvaient changées et cependant, la même cire demeure" Si l'on en croit l'allégorie de la caverne de Platon, les dimensions sensibles ne donnent lieu qu'à des illusions, des simulacres, elle est source d'erreurs et nous empêche d'accéder à la réalité".
La sensation nous donne accès à des objets, des corps pourvus de matière, délimité dans l'espace et finis.
Pour Platon, ce ne sont que de fausses images qui entravent le travail de l'intellect etcelui de la raison qui seuls permettraient de dépasser la vue subjective que l'on a du monde dans le but d'atteindre des vérités universelles et générales.
Nettoyer les portes de la perception dans le contexte platonicien insinue que l'abandon pur et simple de la perception : il s'agit de sortir de la caverne en abandonnant notre croyance en l'existence de la matière et en la substantialité (la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la perception
  • La perception
  • Perception
  • LA PERCEPTION
  • La perception
  • la perception
  • Les perceptions
  • Perception

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !