La poétique de l'espace - chapitre "le nid"

Pages: 9 (2040 mots) Publié le: 20 mars 2011
Gaston Bachelard, La poétique de l’espace

Chapitre 4 : « Le nid »

Dans le chapitre « Le Nid » de son ouvrage La poétique de l’espace, Gaston Bachelard illustre un mode d’ « habiter ». Il évoque tout d’abord le nid comme refuge mettant en avant la notion de primitivité. Cette « image primitive » lui permet d’établir un lien avec l’instinct animal et l’art de bâtir. A travers sondéveloppement, il réalise une analyse anthropomorphique qui lui permet de faire un parallèle avec le mode d’habiter humain à travers l’image du « nid-domicile », du « nid-chaumière », de la nostalgie que ce nid évoque. Il revient ensuite sur l’art de construire et surtout sur le rapport au corps dans son habitat. Puis, enfin, il s’éloigne petit à petit de l’observation pour entrer dans la poétique ettermine ce chapitre par l’image du nid comme éloge de la rêverie.

Refuge et Primitivité

Bachelard, dans ce chapitre, évoque les différentes images du nid à travers les écrits de plusieurs auteurs. Il débute la première partie de ce chapitre en évoquant le personnage de Victor Hugo, Quasimodo, pour aborder d’entrée la notion de « fonction d’habiter » à travers une autre notion,celle du refuge, de la « cachette ». Il met en lien la notion de refuge avec l’animalité. Il fait référence au bien-être tout animal ressenti en son refuge. « Ainsi le bien être nous rend à la primitivité du refuge. »

Bachelard analyse le mouvement du corps presque animal, lorsqu’il y a sentiment de refuge. Le corps « se resserre, se retire, se blottit, se cache », se replie. Il expose « lesimages premières » qui ramènent le nid à la notion de primitivité.

Instinct et art de bâtir

Dans la seconde partie, il met en lien l’animalité initialement évoquée avec la notion d’instinct. Il expose l’image de perfection du nid créé par instinct, cette création qui procure un émerveillement de la vie animale. Bachelard fait référence aux écrits d’Ambroise Paré qui, comparantles animaux fabriquant leur nid aux bâtisseurs humains, met en évidence la supériorité de l’oiseau. «(…) il n’est possible de mieux, tellement qu’ils surpassent tous les maçons, charpentiers et édificateurs ».[1] Bachelard modère cependant cet émerveillement à travers une observation objective, relatée par Landsborough-Thomson, qui révèle que les nids ne sont pas si parfaits « à peine ébauchés,parfois bâclés »[2], qu’ils s’écroulent parfois sous le poids de l’oiseau. Il évoque ainsi la douce polémique entre enthousiasme et critique scientifique, qui peut parfois, dans les deux cas, s’éloigner des faits.

Anthropomorphisme

Dans la troisième partie de son chapitre sur le nid, Bachelard se moque des « valorisations humaines » de l’image du nid, de la manière qu’à l’homme de nevoir le nid qu’à travers le prisme de l’homme. Il expose l’absurdité de l’image du nid « des amoureux » en regard du nid réel de l’oiseau. Il se moque clairement d’André Theurier qui compare mansarde et nid sous prétexte qu’ils se situent tous les deux en hauteur. D’une phrase, il balaye l’image du nid dans les ouvrages littéraires, comme une puérilité de la part des auteurs.

Bachelardpréfère aborder l’image du nid à travers le « naïf émerveillement » ressenti lors de la découverte d’un nid. Ainsi il renvoie directement l’image du nid à l’enfance de celui qui l’observe. Il se remémore des souvenirs de sa propre enfance au cours de laquelle il avait découvert un nid, mais trop tardivement. « Le nid vide nargue le dénicheur ». Le nid, alors, se révèle être une bonne cachette,presque invisible puisque non découvert lorsqu’il était habité. Une fois balayée l’image de ce nid invisible, il expose que le nid vide n’est plus qu’une « chose » inerte, qui devient un objet de transmission du savoir. « C’est un nid de mésange ». Mais ce nid vide, au fond, ne l’intéresse pas.

Ce qui intéresse Bachelard, c’est le nid vivant, la découverte d’un nid encore habité avec,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bachelard, la poétique de l'espace, chapitre maison et univers
  • La poétique de l'espace
  • Bachelard, la poétique de l'espace,
  • La poétique de l'espace vu par pimo
  • bachelard la poétique de l'espace
  • La poétique de l'espace, gaston bachelard
  • Bachelard, Gaston. La poétique de l'espace
  • Bachelard, la poétique de l'espace,

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !