La princesse de cleves

813 mots 4 pages
I. Un récit pathétique
A. La souffrance et la mort
M . de Clèves est malade + proximité de sa mort : « presque abandonné des médecins »l.1, « Un des derniers jours de son mal »l.1. discours et déclarations amères montrent la conscience de son état : « Vous versez bien des pleurs (…) pour une mort… ».
Conscience extérieure (article indéfini une),
Puis intérieure : « je meurs » l.12, « je mourrai » l.17, « ma mort » l.28…
Souffrance de la maladie décrite : « une nuit très fâcheuse » l.2, « je ne suis plus en état» l.10, « une voix affaiblie par la maladie et par la douleur »l.11.
Souffrance des passions : tourmenté par ses sentiments : la confusion qui l’anime l’empêche de « se reposer » l.3. L’antithèse révèle ses « sentiments si opposés » l.6 à l’égard de sa femme : « son affliction, qui lui paraissait quelquefois véritable et qu’il regardait aussi quelquefois comme des marques de dissimulation et de perfidie » l.6-7. Et en effet, le prince est torturé par la jalousie. Ses sentiments sont évoqués de manière systématiquement hyperbolique : « il avait beaucoup d’inquiétude » l.3, « violent chagrin » l.5, « si opposés et si douloureux » l.7-8, « cruel déplaisir » l.11, « la vie me ferait horreur » l.19, « cruellement » l.20, « violences » l.21… Ces hyperboles rendent compte du cri de la passion, cause de la souffrance et de la mort.

B. Le cri de la passion
« Je vous aimais jusqu’à être bien aise d’être trompé (…)j’ai regretté ce faux repos dont vous m’avait tiré » l.14-15 C’est dire que l’amour du prince n’était pas seulement « de l’estime et de la tendresse » l.18. révèle toute l’étendue d’une passion que la bienséance et la délicatesse lui faisaient cacher : « Elle a été au-delà de ce que vous en avez vu, Madame ; je vous en ai caché la plus grande partie par crainte de vous importuner, ou de perdre quelque chose de vote estime, par des manières qui ne convenaient pas à un mari. » l.22-24.
Il meurt d’amour, mais sans apaisement, ce qui ressort

en relation

  • La princesse de clèves
    4812 mots | 20 pages
  • La princesse de clèves
    3326 mots | 14 pages
  • La Princesse de Clèves
    760 mots | 4 pages
  • La princesse de clèves
    1068 mots | 5 pages
  • La princesse de clèves
    4954 mots | 20 pages
  • Princesse De Cleves
    1514 mots | 7 pages
  • La princesse de clèves
    4049 mots | 17 pages
  • La princesse de cleves
    2198 mots | 9 pages
  • La princesse de clèves
    1768 mots | 8 pages
  • La princesse de clèves
    806 mots | 4 pages