La vae

9155 mots 37 pages
La validation des acquis de l’expérience, vers une nouvelle dynamique de certification des compétences ? Par Stéphane Jacquet Professeur au lycée Marcel Pagnol d’Athis-Mons, formateur DAFPEN en management, expert VAE au DAVA 91 et en BTS.

La validation des acquis de l'expérience a été officiellement instituée par la loi du 17 janvier 2002. C'est une procédure qui permet de « traduire » des expériences professionnelles et personnelles en compétences professionnelles équivalentes aux connaissances et aux aptitudes requises pour l'obtention d'un diplôme. Presque tous les diplômes « professionnels » sont accessibles par la VAE. Ceci concerne les diplômes de niveau V à III de l'éducation nationale (du CAP au BTS, en passant par le bac professionnel), mais aussi tous les titres délivrés par les ministères (brevets de la jeunesse et des sports, diplômes du ministère du travail, diplômes du ministère des affaires sociales). Les diplômes délivrés par les établissements d'enseignement supérieur sont également concernés. On retrouve ici les licences, Masters et doctorats mais également les diplômes des grandes écoles. Enfin, les certificats de qualification professionnelle délivrés par les branches professionnelles peuvent aussi être obtenus par la VAE. Au total, c’est plus de 15 000 titres et diplômes qui s’offrent à la validation des acquis de l'expérience ! Cette loi, dès sa promulgation, a suscité de nombreuses réactions. Considérée comme une « petite révolution » par Nicole Péry, secrétaire d'État aux droits de la femme et la formation professionnelle en 2000, elle a fait l'objet d'un large consensus lors des discussions préalables et de sa mise en place. Depuis, de nombreux colloques se sont succédés et le gouvernement a mis en place une mission nationale sur l'application de la validation des acquis de l'expérience, en 2005, pilotée par le professeur Albert-Claude Benhamou. Depuis, de nombreux articles, surtout dans la presse spécialisée, ont été consacrés à la VAE

en relation

  • la vae
    1463 mots | 6 pages
  • la VAE
    1600 mots | 7 pages
  • la VAE
    1600 mots | 7 pages
  • la VAE
    1600 mots | 7 pages
  • la VAE
    1600 mots | 7 pages
  • La vae
    270 mots | 2 pages
  • Vae as
    11884 mots | 48 pages
  • Vae me
    13298 mots | 54 pages
  • Vae as
    3710 mots | 15 pages
  • me vae
    1648 mots | 7 pages