La vae

Pages: 37 (9155 mots) Publié le: 11 novembre 2012
La validation des acquis de l’expérience, vers une nouvelle dynamique de certification des compétences ? Par Stéphane Jacquet Professeur au lycée Marcel Pagnol d’Athis-Mons, formateur DAFPEN en management, expert VAE au DAVA 91 et en BTS.

La validation des acquis de l'expérience a été officiellement instituée par la loi du 17 janvier 2002. C'est une procédure qui permet de « traduire » desexpériences professionnelles et personnelles en compétences professionnelles équivalentes aux connaissances et aux aptitudes requises pour l'obtention d'un diplôme. Presque tous les diplômes « professionnels » sont accessibles par la VAE. Ceci concerne les diplômes de niveau V à III de l'éducation nationale (du CAP au BTS, en passant par le bac professionnel), mais aussi tous les titres délivrés parles ministères (brevets de la jeunesse et des sports, diplômes du ministère du travail, diplômes du ministère des affaires sociales). Les diplômes délivrés par les établissements d'enseignement supérieur sont également concernés. On retrouve ici les licences, Masters et doctorats mais également les diplômes des grandes écoles. Enfin, les certificats de qualification professionnelle délivrés par lesbranches professionnelles peuvent aussi être obtenus par la VAE. Au total, c’est plus de 15 000 titres et diplômes qui s’offrent à la validation des acquis de l'expérience ! Cette loi, dès sa promulgation, a suscité de nombreuses réactions. Considérée comme une « petite révolution » par Nicole Péry, secrétaire d'État aux droits de la femme et la formation professionnelle en 2000, elle a faitl'objet d'un large consensus lors des discussions préalables et de sa mise en place. Depuis, de nombreux colloques se sont succédés et le gouvernement a mis en place une mission nationale sur l'application de la validation des acquis de l'expérience, en 2005, pilotée par le professeur Albert-Claude Benhamou. Depuis, de nombreux articles, surtout dans la presse spécialisée, ont été consacrés à la VAE ;ce qui pouvait laisser penser que la procédure allait se diffuser largement auprès de la population active et les jouer le rôle d'un nouveau mode de certification des compétences. Cependant, si l'on s'en tient aux chiffres, elle reste marginale voire « confidentielle » dans certains cursus. Ainsi, le nombre de candidats validés est passé de 10 000 en 2003 à 24 000 en 2005, ce qui représente unecroissance importante mais qui reste un chiffre insignifiant au regard de l'importance de la population active française (27 millions de personnes) et du nombre de diplômes délivrés à l'issue de la formation initiale (500 000 bacheliers en 2008, près de 100 000 BTS, plus de 160 000 licences et environ 100 000 Masters !). Dans l'enseignement supérieur, le nombre total de validations délivrées en2007 par les universités et le CNAM ne s'élève qu’à 4200, ce qui paraît très faible au regard des possibilités. En effet, dès lors qu'on justifie de trois ans d'expérience, dans une ou plusieurs organisations (entreprises, collectivités, associations…), on peut entamer un processus de VAE. Une très grande partie de la population active est donc théoriquement concernée. Alors on peut se demander cequi explique, sept ans après la promulgation de la loi, les faibles chiffres de la VAE. Dans un pays où le diplôme a toujours revêtu beaucoup d'importance, ce mode de certification particulier n'aurait-il pas toute la reconnaissance qu'il mérite ? Mais est-il au moins connu par les personnes potentiellement concernées ? Au-delà de ces questions centrales pour l'explication des chiffres de la VAE, seposent d'autres problématiques qui peuvent nous permettre de réfléchir sur le fondement même de ce processus méconnu : quelle est la place pour une forme de validation des acquis de l'expérience dans un pays marqué par la prééminence de la formation initiale et comment la VAE pourrait-elle trouver sa place dans le paysage de la certification ? ( I ) Il serait également intéressant de réfléchir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Vae as
  • la VAE
  • la VAE
  • me vae
  • Vae me
  • La vae
  • VAE
  • Vae as

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !