La violence durant les guerres du 20ème siecle

1002 mots 5 pages
Au cours la première moitié du XX ème siècle, les guerres ont fortement marqué les populations par leurs différentes formes de violence.
Durant la première et seconde Guerre Mondiales, tous les moyens aussi bien économiques que humains furent employés pour remporter la victoire au prix de nombreuses pertes.
La violence et l'extrême brutalité de ces deux guerres, à traumatisé durablement le physique et le moral des combattants mais aussi des populations. En effet, pour la première fois, les civils ont été pris pour cibles afin d'affaiblir le rival.
Dans quelle mesure la violence a-t-elle atteint son paroxysme lors de la première et seconde guerre mondiale ?
Tout d'abords, nous étudierons comment la violence a marqué pour toujours l'expérience des combattants, puis nous verrons en quoi les civils ont eux aussi été touché, et enfin, nous nous intéresserons aux lourdes conséquences de ces différentes formes de violence.

Les Guerres de la première moitié du XX ème siècle, ont été le lieu d'affrontements d'une violence extrême dans le cadre de guerres totales.
Ces conflit jamais vu auparavant, touchèrent les combattants, confrontés pour la première fois à des moyens de destruction perfectionnées. Pendant la Première Guerre mondiale, les soldats mobilisés ont vécu un quotidien atroce marqué par une violence moderne et sans interruption. Les combats étaient d'une violence effroyable grâce à de nouvelles innovations technologique comme le gaz par exemple. Les affrontements consécutifs affaiblissaient les soldats, et mettaient a tout instant leurs vie en danger. Par refus de la violence certains soldats désertes même pour éviter la cruauté de la guerre. Vivre dans les tranchées pour un poilu était très difficile. Les conditions de vie y était extrême. La plupart du temps, les combattants y vivait sans eau et sans électricité, dans des conditions météorologique très dures. Le froid, les intempéries, la boue rendait leurs existences pénible avec en plus la

en relation

  • Le viol en France
    3927 mots | 16 pages
  • « La violence trouve son seul refuge dans le mensonge, et le mensonge son seul soutien dans la violence. tout homme qui a choisi la violence comme moyen doit inexorablement choisir le mensonge comme règle. »
    2528 mots | 11 pages
  • Décolonisation
    265 mots | 2 pages
  • Histoire des Arts
    1503 mots | 7 pages
  • La vie de ..
    702 mots | 3 pages
  • Guernica
    784 mots | 4 pages
  • La parole manipulée andré breton
    5259 mots | 22 pages
  • Leçon D Histoire 1ère L
    3859 mots | 16 pages
  • L’anarchisme
    1162 mots | 5 pages
  • Dissertation Litte Raire Ce Line
    425 mots | 2 pages