Langage et définitions du droit

Pages: 19 (4555 mots) Publié le: 23 décembre 2010
Langage et définitions du droit

Le mot droit a une signification unilatérale.

Désignation de mot droit : il est français et l’héritage vient de la Grèce Antique plus précisément du stoïcisme. Les auteurs stoïciens parlaient de la subjectivité pour aller vers le droit. Mot formé dans une philosophe idéaliste. Historiquement le droit ne s’appuie que sur de rares textes de l’époque romaine =CICERON a formé le mot droit mais la culture romaine ne l’a jamais accepté. Le christianisme a favorisé l’émergence du sens subjectif du mot droit. Le droit était celui de la Cité, la morale stoicienne voulait une morale commune.
-conformité à l'impératif : le mot droit vient de "recte factum" = sujet individuel avec son comportement, la raison qui légifère. C'est une conduite conforme ou pas.Le sens du mot droit est la conformité à un profil de rectitude. Le droit objectif émane du législateur et le droit subjectif de la raison humaine. La loi établit le modèle de conformité. Ce langage est une conduite dominante. Dans la Grèce ancienne, ce qui résultait du droit c'était la "thémis" (justice qui relevait des dieux).
A Rome, le mot droit c'est "ius" c'est à dire une chose que déterminele juge. La règle de droit indique une mesure d'égalité. Le juge est celui qui montre le droit, la chose juste. On dit le droit : c'est l'acte de la raison.
Dans l'Ethique à Nicomaque d'Aristote, du IVe siècle avant JC : il distingue une justice générale et paticulière. Il y a deux façons de juger un homme juste.
La justice générale est une morale sociale c'est à dire politique. L'Homme estjuste quand il est conforme à la loi. Le général a pour fondement la légalité. Aligner le droit sur la politique.
La justice particulière est quand l'Homme est juste quand il est égal à la loi. Le particulier a pour fondement l'égalité.

C'est le juge qui est dépositaire du savoir du droit pour apprécier les cas qui lui sont déférés. La nature de la chose est lorsqu'une chose peut être tout cedont nous partons. Sa nature est toujours de tendre vers l'égalité.
La chose est extérieure à l'Homme et le droit regarde l'Homme qu'à travers des choses. Tous les gens sont égaux à partir des choses.
Le mot "dette" vient de "debitum" (chose due).
Ce qui s'impose à nous est la nature. La nature est ce que se représente la raison humaine de ce qu'elle rencontre dans le monde environnant. Il luioffre l'aspect d'une structure invariable dans le temps. Il y a 3 niveaux du réel : l'être, la perception de l'être et la nature. Pour pratiquer la qualification juridique , le juriste doit s'inspirer de la nature en tenant compte des faits.
Il y a deux droits romains :
-le droit romain classique d'Occident : derrière ce droit romain, la philosophie grecque est celle d'Aristote , la philosophiesert à interpréter le monde. Il est comme l'expression de la justice particulière d'Aristote. La sagesse du droit est de dire la responsabilité. Il y a une construction du monde sur le monde. L'homme peut utiliser de qui est égal. La loi est la loi de ce qui est égal. Dans le mythe d'Orphée ce récit en particulier à une cohérence interne pouvant nous offrir une lecture logique, fondée sur lapsychologie des personnages. La puissance de l'amour, du désir et cette sorte de loi humaine qui veut que tout désir exacerbé porte ou comporte en lui-même sa propre condamnation : une justice immanente régissant l'économie du désir.
La publication des lois sur les places publiques sont des topiques proposés par un prince. Ces lois étaient les grands principes protecteurs du droit. Le fondement dudroit est de protéger le préjudice. La caractéristique de "topique" c'est à dire "topos" = c'est le lieu commun c'est à dire l'évidence dont s'interressent les esprits sur le raisonnement humain. La loi invoquée dans le système romain se présente comme une formule qui va se présenter comme un topique. C'est ainsi que l'on interprète "les formules" : oeuvre du magistrat qui est le fondement des lois...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le droit et le langage
  • Definition droits
  • Définition du droit
  • Définition du droit
  • Définition du droit
  • Definition Droit
  • Definition du droit
  • Définition du droit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !