Lange

Pages: 18 (4386 mots) Publié le: 9 mai 2012
LE LANGAGE DES MÉDIAS : UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ
http://www.upm.ro/facultati_departamente/stiinte_litere/conferinte/situl_integrare_europeana/Lucrari3/franceza/Liliana%20Alic.pdf
Conf. univ. dr. Liliana ALIC
Universitatea „Transilvania”, Braşov

Résumé
La simple vue d’un mot dans un article de presse peut nous conduire à classer le langage du journaliste comme familier, voire trop familierou littéraire. Les journalistes sont non seulement des personnes qui véhiculent des informations, mais aussi des travailleurs acharnés dans le domaine de la langue. Parfois ils mettent en circulation certains mots, syntagmes, jeux de mots qui restent dans la mémoire collective. Tous comme les écrivains célèbres, les journalistes sont capables de créer un style propre, en se servant de procédésdivers, en employant des styles variés. L’inventivité et le respect, parfois la violation de certaines règles, voilà ce qui fait l’unicité du langage journalistique.

Introduction

Le langage des médias représente une entité faite de mots, syntagmes, types de phrase plus ou moins orthodoxes, le tout employé d’une manière intentionnelle afin d’obtenir le résultat attendu: attirer l’attention,susciter des réactions attendues, qu’il s’agisse d’approbation ou de désapprobation, de compassion ou d’indignation. Le public visé par les journaux est d’habitude un public avisé et les journalistes sont toujours sur le qui vive pour maintenir éveillé l’intérêt des lecteurs. Alors, c’est comme à la guerre : tous les moyens sont bons.

Il est difficile de situer le langage des médias, del’encadrer dans un certain style, niveau de langue ou registre de langue. N’empêche qu’il se nourrit à toutes les sources : il se sert de procédés qui appartiennent tantôt au langage standard, tantôt il plonge dans le familier ou le populaire, voire l’argot. Voilà ce qui justifie le titre de cet article, « unité dans la diversité », voilà ce qui confère au langage des médias un caractère unique. Dans cetarticle nous nous proposons d’analyser le langage des journaux, donc il s’agit du langage de la presse écrite, qui s’inscrit déjà dans certains paramètres et qui constitue une catégorie avec des traits spécifiques. Les publications prises en considération sont les deux hebdomadaires, le magazine « Mariane » et le journal satirique « Le Canard enchaîné ».

Norme linguistique et écart à la norme
Ilest bien évident que la langue employée dans les journaux respecte, dans les grandes lignes, les normes du bon usage, des normes d’ordre phonétique, syntaxique, stylistique. Là où il y a écart, il y a aussi intentionnalité de la part de l’émetteur de cet échantillon de langue, en l’espèce le journaliste.

Elisions populaires/familières
Les élisions incorrectes, pour ainsi dire populaires, nereprésentent nullement l’incompétence grammaticale du journaliste qui en est responsable, au contraire, elles représentent sa compétence pragmatique.
Dans le titre de l’article « City- t’imagines... » (Le Canard enchaîné no. 4634) on remarque une attitude un tantinet ironique à l’adresse du centre financier de Londres, désigné par le terme «City » et à l’adresse des employés de banque, désignéspar le terme anglais trader, non pas par le terme américain broker et non plus par l’équivalent français qui se trouve dans le Dictionnaire Petit Robert. On peut être sûr que l’auteur de l’article connaît le terme recommandé par l’une des Commissions spécialisées de terminologie et de néologie, laquelle recommanderait fortement et officiellement l’emploi du terme opérateur de marché. Sauf que,sans ce barbarisme vivement critiqué, comment aurait-on pu faire sentir l’ironie doublée d’un soupçon de bienveillance, d’amitié et de gentillesse à l’adresse de sa « tendre ennemie » s’il nous est permis de citer le sociologue Robert Escarpit (Le Monde, 09.02.1964). Comme elle l’a fait depuis des siècles, la France jette des coups d’œil discrets de l’autre côté de la Manche, pour voir si le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dorotheo lange
  • Lange et langage
  • Dorothéa lange
  • Janet lange
  • Dorothea Lange
  • l appel de lange
  • Duch de lange
  • Lange 1936

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !