Le handicap

Pages: 21 (5211 mots) Publié le: 7 février 2013
26511CTPA0111U

CULTURE GÉNÉRALE

V0

1

SUJET 1 : QUESTIONS D’ACTUALITÉ (20 points) Barème : 3 pts par question, 5 pts pour l’orthographe, la syntaxe et le respect des consignes.

Question 1 (3 pts)
Réponse proposée
REMARQUE

Nous vous proposons une réponse plus longue que celle qui vous est demandée pour vous permettre d’enrichir et de préciser vos connaissances. Plan Introduction1. La loi « handicap » du 11 février 2005 : une réelle avancée 2. Les moyens de sa mise en application 3. Combattre les discriminations Conclusion La loi « handicap » du 11 février 2005 traduit la volonté du législateur de redonner au porteur de handicap son statut de personne et de citoyen, au travers non plus d’une mise à l’écart dans des structures spécialisées, mais d’une véritable place ausein de la communauté. Si la teneur de ces mesures législatives constitue une nouvelle avancée, il est nécessaire de s’interroger sur les moyens et conditions de leur mise en œuvre pour qu’elles se traduisent concrètement dans la vie quotidienne des personnes handicapées. Une des mesures phare de la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et lacitoyenneté des personnes handicapées » est l’instauration d’une prestation de compensation à domicile du handicap : il s’agit d’une aide financière permettant la prise en charge des dépenses liées au handicap (aides humaines, techniques, aménagement du logement…). Pour la première fois, les besoins d’aide sont définis à travers un plan personnalisé établi sur la base d’un projet de vie de la personnehandicapée et exprimé, le cas échéant, avec l’aide de ses proches. Et surtout, ne sont plus seulement prises en compte les aides humaines nécessaires à la satisfaction des besoins fondamentaux (comme le faisait l’ACTP) mais celles permettant de se déplacer pour accéder à la vie professionnelle, aux loisirs, à la culture, à la vie associative, ainsi que les surcoûts en transport et en frais spécifiquesliés au handicap. De plus, la nécessité d’accompagnement et, si nécessaire, de stimulation et d’encouragement pour faire face à des difficultés non pas seulement physiques, mais d’ordre mental ou psychique, est reconnue. La personne handicapée est enfin considérée comme une personne à part entière, le maintien à domicile se devant de lui garantir le plus

2

CORRIGÉ 01

26511CTPA0111U-V0d’autonomie possible et donc aussi une participation à la vie sociale, afin qu’il ne soit pas vécu dans le confinement et l’isolement. L’esprit de la loi affiche bien la volonté de remédier à la mise à l’écart des personnes handicapées. Respecter l’esprit de cette loi nécessite à l’évidence des moyens financiers mais surtout humains conséquents. Qu’en est-il réellement ? À l’heure actuelle, lesaides à domicile, pour l’essentiel des auxiliaires de vie sociale affiliées à des organismes prestataires ou mandataires, sont en nombre très insuffisant pour répondre aux besoins tels qu’ils sont définis par la loi ; de ce fait, elles ne peuvent le plus souvent qu’assurer l’aide pour la satisfaction des besoins les plus fondamentaux (toilette, habillage, repas…), et ce, parfois, bien difficilement.Dans certaines régions, la pénurie de personnel est importante et les accompagnements pour des sorties et des loisirs culturels ne sont guère envisageables ; d’autant plus que le statut, la formation, la rémunération ne prenant pas en compte la difficulté du métier, qui demande maintenant des qualités et compétences relationnelles étendues ; le turn-over est important. L’accessibilité des lieuxpublics et des transports a été améliorée, mais il reste encore beaucoup à faire : la loi prévoyait un délai de 6 à 10 ans. L’insertion professionnelle des handicapés reste difficile : le taux de chômage des actifs handicapés est de 26 % ; de nombreuses entreprises préfèrent payer une amende plutôt que de respecter l’obligation d’employer un quota de 6 % de salariés handicapés. Mais l’une des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Handicap
  • Handicap
  • Handicap
  • Handicapés
  • Le handicap
  • handicap
  • Handicap
  • Le handicap

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !