Le naturalisme

1172 mots 5 pages
------------------------------------------------- le naturalisme

Introduction

Le naturalisme est un mouvement littéraire de la fin du Second Empire (1870), né de l’influence des sciences, de la médecine expérimentale et des débuts de la psychiatrie.
Il s’agit d’une théorie suivant laquelle la littérature doit peindre les humains et la société en s’inspirant des méthodes utilisées dans les sciences naturelles : observation sur le terrain, exactitude, refus de l’interprétation hâtive non fondée.
Définition du mouvement et situation historique.
Si le terme "NATURALISME" fut utilisé par ZOLA pour la première fois en 1867 lors de la publication de son roman THERESE RAQUIN, il n'en demeure pas moins que ce terme était utilisé depuis le 17 ème siècle, les philosophes et les savants désignaient par ce terme l'étude rationnelle des phénomènes naturels.( J. CASTAGNARY, au salon de 1863, déclare : " L'école naturaliste affirme que l'art est l'expression de la vie sous tous ses modes et à tous ses degrés et que son but unique est de reproduire la nature... C'est la vérité s'équilibrant avec la science.")
L’émergence réelle du mouvement commença vers 1865-1876. Les deux pères de ce courant sont les frères Jules et Edmond Goncourt avec pour premier roman, Germinie Lacerteux. Les Goncourt affirment : « Le public aime les romans faux: ce roman est un roman vrai»
Le naturalisme qui démontre des hommes qui sont engagés fermement dans la société, dans le combat de la vie. Ils ne veulent donc pas s’attacher à l’homme universel et parfait du classicisme, ni à l’homme exceptionnel du romantisme, mais « à des hommes que la vie, le travail et la société ont fait différents et particuliers ». Ce dernier pousse alors les deux courants à s’opposer. En plus, certains changements politiques contribuent à la naissance du mouvement, entres autre ;
1870 — La chute de l’Empire ;
1871 — Insurrection dans les Communes ;
1876-1877 — Les élections qui donnent une majorité d’élus au

en relation

  • Le naturalisme
    557 mots | 3 pages
  • Naturalisme
    888 mots | 4 pages
  • le naturalisme
    287 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1125 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1581 mots | 7 pages
  • Le naturalisme
    638 mots | 3 pages
  • Le naturalisme
    1032 mots | 5 pages
  • Naturalisme
    1279 mots | 6 pages
  • Naturalisme
    402 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1409 mots | 6 pages