Le passif en français (didactique du fle)

Pages: 13 (3169 mots) Publié le: 10 janvier 2012
Le passif

Ce travail est divisé en trois parties. La première tâchera de restituer la complexité du passif en français d'un point de vue descriptif. La seconde s'intéressera à la forme classique du passif du point de vue des grammaires normatives et des grammaires d'enseignement ou d'apprentissage. La dernière partie enfin se penchera sur le problème des emplois du passif dans une perspectived'enseignement.

1) La diversité des grammaires descriptives

Le passif en français, que faut-il entendre par là ?
Dans cette partie nous examinerons brièvement ce problème du point de vue d'une grammaire descriptive. Précisons d'emblée que nous ne nous proposons pas de prendre position ni de définir le passif, mais simplement de passer brièvement en revue quelques-unes des structuresconcernées et, plus brièvement encore, quelques critères de définition qui peuvent mener à inclure ou exclure ces structures du domaine du passif.
En parcourant la monographie de D. Gaatone et certains articles de la Grammaire Méthodique du français[1], nous avons recensé plusieurs formes dont le lien avec le passif peut être discuté[2].

(i) Les constructions impersonnelles à morphologie passivedont la forme verbale est identique à celle du passif classique et qui pourraient (en fonction du contexte) admettre un complément d'agent :
En une semaine il a été publié plus de dix grammaires françaises ( ? par un seul éditeur) !
Il faut remarquer que la diathèse passive n'est pas réalisée par ces constructions : en effet le patient sémantique n'est pas promu sujet grammatical de la phrasepuisque le point de vue actanciel choisi est celui du verbe et, la place du sujet étant occupée par le sujet postiche, le complément d'objet conserve sa position et sa fonction grammaticale[3].
Ce phénomène explique que des verbes intransitifs puissent être passivés par des tournures impersonnelles.

(ii) Les constructions pronominales de sens passif, dont le verbe est actif et qui n'admettentplus de complément d'agent en français moderne[4] :
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle (*par les jardiniers).
Malgré l'absence de marque passive formelle, ces constructions peuvent s'interpréter comme des diathèses passives en ce que le sujet grammatical est absorbé par le complément d'objet qui ne saurait être agent du procès. C'est donc bien le patient qui est promu sujet. Dans lecas de cet exemple, les feuilles étant inanimé, il n'y a pas d'ambiguïté : la forme pronominale n'est ni réfléchie ni réciproque. Il n'en va pas de même lorsque le sujet est animé : hors contexte une phrase comme Les auteurs se flattent autorise les trois interprétations[5].

(iii) Les constructions pronominale de verbes causatifs où les verbes se faire, se laisser, se voir, s'entendre suivisd'un infinitif et éventuellement d'un complément d'agent ont également un sens passif. Le sujet patient peut être le complément indirecte d'une phrase active correspondante :
L'école s'est vu assigner de nouvelles missions (par le ministre). <=> (Le ministre) / on a assigné de nouvelles missions à l'école.
Selon Riegel et alii, dans ces constructions les pronominaux causatifs peuvent êtreconsidérés comme de « véritables auxiliaires de passivation »[6].

(iv) Les constructions converses de certains couples de verbes, dont l'un serait le pendant passif de l'autre, et qui, non sans rappeler le passif classique, peuvent permuter leurs arguments sans modifier le sens de la phrase :
Bernard reçoit un conseil d'Alain <=> Alain donne un conseil à Bernard.
La diathèse n'estpas passive dans ce cas (Bernard, promu sujet, n'est pas le « patient » du processus) et même l'argument d'une « action subie » laisse songeur dans la mesure où Bernard peut être considérer comme l'agent du processus qui consiste à recevoir quelque chose. Néanmoins certains chercheurs ont choisi une interprétation passive de ce genre de constructions[7].
Accessoirement, on pourra s'amuser à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Didactique de fle
  • Passif en fle
  • didactique du fle
  • Didactique du fle
  • Didactique du fle
  • Didactique du fle
  • Didactique du fle
  • Didactique du FLE

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !