Le petit chaperon rouge , seule compte qui se termine mal

Pages: 6 (1453 mots) Publié le: 26 mars 2012
C'est assurément l'un des contes les plus célèbres. C'est aussi l'un des plus fascinants car, pour reprendre la jolie formule de Marc Soriano, c'est "une œuvre si claire qu'elle finit par en devenir impénétrable." Ce qui nous sidère et nous séduit dans cette courte histoire est sa prodigieuse cruauté. C'est le seul conte de Charles Perrault qui se termine mal. Habituellement, les bonnes gens sontrécompensées et les mauvaises punies ; ordinairement, le conte merveilleux rétablit l'équilibre et l'équité dans un monde bringuebalant et illogique, voire chaotique ; normalement, le conte (appelé à tort "merveilleux") est porteur de justice. Ici, point du tout. On sait que même si Perrault s'est inspiré des traditions orales populaires et folkloriques, il a considérablement remanié la matièrefictionnelle. Et, surprise pour ceux qui ne le sauraient pas, il l'a fait en adoucissant l'histoire qui à l'origine était encore plus cruelle et perverse que la première version écrite littéraire que nous devons au conteur français. Ainsi, dans les versions antérieures à la fixation littéraire, le loup donnait pour nourriture et boisson au petit chaperon rouge la chair et le sang de la grand-mèrequ'il venait de dévorer et dont les restes étaient à portée sur la huche ! La version primitive et barbare du récit détaillait aussi les étapes du déshabillage effectué par la petite fille avant de s'aller coucher dans le lit auprès du loup. Et l'on prétend pourtant qu'il s'agit là d'un conte pour enfants !...

C'est pourquoi plusieurs adaptations ultérieures ont tenté d'édulcorer un contenu"pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes" en versant dans un dénouement pour le moins invraisemblable (par exemple, la fillette et la grand-mère sont sorties vivantes du ventre du loup grâce à l'intervention de bûcherons - version à rapprocher du conte Les 7 Biquets). Notre premier étonnement de lecteur - en même temps que notre intérêt - provient donc de l'extrême pessimisme qui se dégagedu récit : une innocente fillette sera dévorée par un loup habile et ce crime restera impuni. (En général, la mort de la grand-mère, elle, n'attriste ni ne révolte guère...)

Pourtant, notre étonnement fait place à la sidération lorsque nous comprenons - plus ou moins tôt selon l'acuité intellectuelle du lecteur - que le conte est moins une mise en garde contre un animal qui dans certainescirconstances peut être dangereux (le loup) qu'un avertissement au sujet des prédateurs sexuels (qui n'ont pas attendu le XXIe siècle pour exister !). La dimension érotique est tellement avérée qu'elle se retrouve dans toutes les parodies et tous les pastiches du conte, depuis le célèbre loup de Tex Avery jusqu'aux détournements pornographiques modernes. Mais n'oublions pas que dans le texte dePerrault le personnage éponyme n'est qu'une fillette... Appelons donc un chat, un chat : il s'agit en réalité d'un conte pour pédomanes - "pédophiles" disent ceux qui ignorent l'étymologie -, d'autant plus odieux que le pervers sexuel parvient à ses fins sans être inquiété. Redisons-le : c'est le seul conte de tout le recueil qui finisse mal, qui ne voit pas le coupable puni. De là se dégage un profondmalaise. Car il ne s'agit point ici d'interprétation symbolique ou psychanalytique : l'insistance sur la beauté de la petite fille ("la plus jolie qu'on eût su voir"), les mises en garde non pas contre le loup en tant qu'animal représentant un danger physique mais contre la prédation sexuelle qui naît de la séduction verbale ("la pauvre enfant qui ne savait pas qu'il est dangereux de s'arrêter àécouter un Loup"), le fait que le loup ne se jette pas sur la fillette dès qu'il la voit (ce qu'il fait pourtant avec la grand-mère...) mais qu'il lui demande de le rejoindre dans le lit ("viens te coucher avec moi", "le petit chaperon rouge se déshabille"...), tout est malheureusement très explicite, jusqu'à la moralité qui achève de dissiper les doutes s'il y en avait encore : "On voit ici que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Petit chaperon rouge étude
  • Petit chaperon rouge
  • Le Petit Chaperon rouge
  • Le petit chaperon rouge
  • Le petit chaperon rouge
  • Le petit chaperon rouge
  • Devoirs sur le petit chaperon rouge
  • Petit chaperon rouge

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !