Le pouvoir de suffrage

693 mots 3 pages
Le scrutin proportionnel est l'apparition d'un mode de scrutin amoindri de complexité mais d'autant plus assujetti aux questions concernant le maintien de la démocratie.
Le mode de scrutin proportionnel est un système électoral né au XIX ème siècle avec l'apparition des partis politiques. Victor Considérant est prétendu précurseur de ce système dans un ouvrage paru à la fin du XIX ème siècle. Son principe repose sur le fait que chaque parti représente une liste de candidats aux électeurs à savoir que deux étapes "finales" si l'on peut dire sont importantes, celle du "plus fort reste" ou bien celle de la "plus forte moyenne".
De nos jours, ce système est défini comme le moyen de répartir les sièges entre les listes en proportion du nombre de voix qu'elles ont recueillies.
Cependant le scrutin proportionnel peut-il être un véritable risque pour la démocratie ?
Il convient d'observer dans un premier temps les avantages de ce système électoral puis dans un second temps les risques qui s'exposent à la préservation de la souveraineté de l'Etat.

I. Une opportunité d'ouverture au pluralisme des idées politiques.

La représentation proportionnelle permet une justice politique (A) et le reflet d'une image réelle de l'Etat (B).

A. Une justice politique.

Ce nouveau système électoral s'ouvre à certains avantages en vue d'une meilleure protection de la démocratie, des volontés populaires et de la représentation d'une image solide d'un parti. De ce fait, la politique rencontre une justice non négligeable. Contrairement au scrutin de liste, le scrutin proportionnaliste permet aux partis de disposer d'un certain nombre de sièges même s'ils n'obtiennent pas la totalité des voix. C'est en quelque sorte une façon de garantir le partage des pouvoirs.

B. L'image réelle de l'Etat.

Comme énoncé précédemment, le reflet de l'image du pouvoir étatique est donc susceptible d'être plus représentatif, les suffrages exprimés sont calculés de manière à ce qu'ils soient plus

en relation

  • Td le pouvoir de suffrage
    648 mots | 3 pages
  • « Le pouvoir exécutif est entre les mains du président de la république puisque le suffrage universel direct lui en donne la légitimité. » sarkozy
    479 mots | 2 pages
  • L’évolution du droit de suffrage en france depuis la révolution.
    1689 mots | 7 pages
  • Gambetta
    2253 mots | 10 pages
  • Le caractère démocratique du suffrage universel
    1720 mots | 7 pages
  • Le caractère démocratique
    1334 mots | 6 pages
  • La source du pouvoir poitique : la souveraineté
    6929 mots | 28 pages
  • Dissertation L élection présidentielle
    3007 mots | 13 pages
  • L'election du président
    1635 mots | 7 pages
  • Cours
    691 mots | 3 pages