Scutin.

1360 mots 6 pages
Introduction : « La démocratie, c'est deux loups et un agneau votant ce qu'il y aura au dîner. La liberté, c'est un agneau bien armé qui conteste le scrutin. ». Le principe de l’élection au suffrage universel fait aujourd’hui l’unanimité dans les démocraties représentatives, cependant pour le choix du scrutin, l'unanimité n'est pas encore acquise. Le scrutin majoritaire est le mode d'élection le plus ancien et celui qui est actuellement pratiqué en France pour l'élection des députés. Il peut être uninominal c'est à dire qu'on choisit qu'un seul nom ou plurinominal où l'on choisit une liste avec plusieurs noms. Le scrutin proportionnel permet de faire en sorte que les élus représentent le plus équitablement la diversité des opinions des électeurs. Chaque parti politique présente une liste de candidats au suffrage. Les sièges sont attribués à chacunes des listes en divisant le nombre de voix obtenues par le quotient électoral. Le scrutin proportionnel peut se faire par vote préférentiel ou par vote avec des listes bloquées. Le vote préférentiel permet de choisir au sein d'une liste un ou plusieurs candidats tandis que le vote par listes bloquées permet de choisir la liste dans sa totalité.Les élections législatives françaises sont l'occasion de raviver le débat sur le mode de scrutin car le scrutin majoritaire empêche les partis minoritaires d'avoir une représentation à l'Assemblée Nationale qui correspondent à leur base électorale. Les élections législatives se déroulent sous le scrutin majoritaire uninominal. Est-il préférable de cautionner le scrutin proportionnel par rapport au scrutin majoritaire uninominal pour les élections législatives ? Dans un premier temps, nous verrons que le scrutin proportionnel permet de donner un poids à tout les partis politiques car il « distribue » des sièges à chacun d'eux en fonction de leur vote mais le scrutin proportionnel peut être amener à déstabiliser le gouvernement. Dans

en relation

  • Les modes de scutin
    1316 mots | 6 pages
  • avantages et inconvénients des différents modes de scrutin
    1347 mots | 6 pages
  • Démocratie représentative
    1635 mots | 7 pages
  • La révolution de 1848 et la 2e république
    3411 mots | 14 pages
  • Droit constitutionnel
    4884 mots | 20 pages
  • Cours du premier semestre de droit l1
    31558 mots | 127 pages
  • Politique
    7997 mots | 32 pages
  • Histoire de la vie politique
    7940 mots | 32 pages
  • Fiche de révision droit public l1
    8509 mots | 35 pages
  • Droit constit
    12856 mots | 52 pages