Le pouvoir des fables

2457 mots 10 pages
ÉLÉMENTS DE MÉTHODE CONCERNANT L’ÉPREUVE ÉCRITE DE FRANÇAIS AU BACCALAURÉAT

Dans sa forme actuelle l’épreuve écrite de français s’appuie sur un ensemble de textes fournis au candidat en début d’épreuve (le corpus). Ces textes n’ont pas été expliqués pendant l’année mais recoupent une des problématiques au programme, étudiées au travers des textes que le candidat présente à l’oral. Ces problématiques sont : le biographique, la poésie, le théâtre et l’argumentation (à quoi s’ajoutent l’épistolaire et la réécriture en première L). La préparation de l’épreuve orale est donc, du même coup, une préparation à l’épreuve écrite. Ces textes sont accompagnés d’une (ou plusieurs) question(s) d’analyse, généralement sur 4 points, que tout candidat doit traiter et qui l’amène(nt) à prendre en compte l’ensemble du corpus. Il doit la (ou les) traiter de manière synthétique afin de pouvoir se consacrer pleinement à l’un des trois sujets qui lui sont proposés (notés sur 16 points) : le commentaire composé, la dissertation ou l’écriture d’invention. I. LE COMMENTAIRE COMPOSÉ 1) L’esprit de l’exercice Il s’agit d’analyser l’un des textes du corpus en mettant à la fois l’accent sur ce qu’il dit (sur son sens) et sur les procédés d’écriture qu’il met en œuvre pour le dire (sur sa forme) mais en ne dissociant pas ces deux aspects. Il faut donc expliquer le texte en montrant que le choix des mots, la forme des phrases, etc. servent son sens. L’exercice exige aussi que cette explication ne soit pas linéaire : au lieu d’expliquer la première phrase, puis la seconde et ainsi de suite jusqu’à la fin du texte, le candidat doit repérer deux ou trois grands centres d’intérêt ou « axes de lecture », par exemple deux ou trois thèmes qui se trouvent mêlés d’un bout à l’autre du texte mais que le devoir va dissocier. 2) La forme que doit adopter le devoir Elle est très codifiée et le respect de cette forme doit être rendu apparent grâce à la présentation visuelle du devoir qui doit

en relation

  • Le pouvoir des fables
    2654 mots | 11 pages
  • Pouvoir des fables
    1518 mots | 7 pages
  • Le pouvoir des fables
    1157 mots | 5 pages
  • le pouvoirs des fables
    1291 mots | 6 pages
  • Le pouvoir des fables
    2142 mots | 9 pages
  • Le Pouvoir Des Fables
    743 mots | 3 pages
  • Le pouvoir des fables
    923 mots | 4 pages
  • Le pouvoir des fables
    1174 mots | 5 pages
  • Le pouvoir des fables
    1239 mots | 5 pages
  • Le pouvoir des fables
    1434 mots | 6 pages