Le réalisme

271 mots 2 pages
Le réalisme est un mouvement artistique moderne apparu en Europe dans la seconde moitié du xixe siècle, notamment en Italie et en Allemagne. En France il est apparu vers 1850 : on l'attribue à tort à Jules Champfleury qui pourtant se défiait de ce terme (« Le nom me fait horreur par sa terminaison pédantesque ; je crains les écoles comme le choléra, et ma plus grande joie est de rencontrer des individualités nettement tranchées », Lettre à George Sand). Il rappelle d'ailleurs combien il réprouve ce terme, inventé par les journalistes critiques, dans un ouvrage de 1857 justement intitulé… Le Réalisme. Celui-ci naquit du besoin de réagir contre le sentimentalisme romantique et contre « la sottise, le poncif et le bon sens ». Le réalisme est un mouvement culturel qui est caractérisé par une attitude de l'artiste face au réel. Il définit un type de littérature qui veut représenter le quotidien le plus fidèlement à la réalité possible, sans omettre le banal avec un point de vue objectif. Le réalisme cherche à dépeindre la réalité telle qu'elle est, sans artifice et sans idéalisation, choisissant ses sujets dans les classes moyennes ou populaires, et abordant des thèmes comme le travail salarié, les relations conjugales, ou les affrontements sociaux. Ce mouvement apparaît à la seconde moitié du xixe siècle pour s'opposer au romantisme, qui a dominé la première moitié du siècle et pour dénoncer et analyser les mœurs de la vie quotidienne. Il s'étendra ensuite à l'ensemble de l'Europe et à l'Amérique, où il survivra jusque dans les années 1950. Les mouvements qui dérivent du réalisme sont le symbolisme, le naturalisme , le parnasse et le surréalisme

en relation

  • Le realisme
    1683 mots | 7 pages
  • Le realisme
    4656 mots | 19 pages
  • Le réalisme
    3496 mots | 14 pages
  • Réalisme
    5713 mots | 23 pages
  • Réalisme
    390 mots | 2 pages
  • le realisme
    3236 mots | 13 pages
  • Realisme
    3756 mots | 16 pages
  • Le réalisme
    1331 mots | 6 pages
  • Realisme
    4290 mots | 18 pages
  • Le realisme
    982 mots | 4 pages