Le romantisme

2477 mots 10 pages
LA LITTERATURE DU 19E (ROMANTISME)

Nouveau contexte : Cette littérature du 19e s s’inscrit dans un contexte nouveau, sur le plan social (affirmation de la bourgeoisie dvpmt économique, celui du capitalisme moderne), mais aussi politique (3 Révolutions + 6regimes qui se succèdent). Les conditions de la création sont marquées par un contexte particulier, et la création littéraire devient un métier et doit s’inscrire dans les nouveaux canaux de diffusion qu’est la presse. Dans ce paysage cest le bourgeois qui occupe une place centrale, puisqu’il est a la fois un acteur politique, économique, il est objet de fascination précisément parcequ’il a réussi, mais il est aussi objet e toutes le critiques il ne s’intéresserait que a l’argent. Mais l’écrivain lui-même peut devenir un bourgeois, même si c’est lui le lecteur. Il y en a qui refuse le monde bourgeois, va se traduire sur la plan littéraire par des voyages réels ou imaginaires. Refus de ce nouveau personnage. Tous ces regards sont présents dans la littérature du 19e, marque par les révolutions, les idéalismes, mais aussi désillusions. Donc non seulement le contexte est nouveau mais la littérature elle même connaît un nouveau contexte.
Mutation de l’idée de littérature : « Belles-Lettres », 17e s, renvoie aux poèmes, à l’histoire, et cette expression désigne tout ce qui met en jeu l’art d’écrire et de parler grammaire, rhétorique, histoire… Son domaine correspond aux humanités (recouvrent tout les textes de l’antiquité classique). C’est pourquoi elles incluaient aussi les sciences et la philosophie. Or a partir du 18e dissociation entre les lettres et les sciences, et les sciences vont constituer un domaine séparé. Donc au 1çe : sciences humaines, histoire, philosophie ces matières vont s’autonomiser, vont devenir une matière a part entière. Au 19e s la littérature va resserrer son champ la littérature c’est la poésie, le théâtre, et le roman : ce sont les 3 genres canoniques. Cette redéfinition de la

en relation

  • Romantisme
    2442 mots | 10 pages
  • Le Romantisme
    1542 mots | 7 pages
  • Le romantisme
    2387 mots | 10 pages
  • Le romantisme
    660 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    400 mots | 2 pages
  • Romantisme
    4021 mots | 17 pages
  • Le romantisme
    946 mots | 4 pages
  • Romantisme
    3790 mots | 16 pages
  • Romantisme
    513 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    560 mots | 3 pages