LE SENS DE LA MARCHE

620 mots 3 pages
LE SENS DE LA MARCHE

Introduction :

Le succès de la marche lors de son introduction en France en 2000 démontre que le pays était déjà disposé à compléter cette activité déjà pratiquées à haute dose par les français : 5 millions de français marchent en effet régulièrement comme nous l'apprend le document d'Héloïse Lherete paru dans la revue Sciences Humaines en septembre 2012.
Des sociologues comme David Breton se sont interrogés pour connaître les raisons qui pourraient expliquer cet engouement pour la marche en proposant diverses pistes : « ce qui importe dans la marche n’est pas son point d’arrivée... mais ce qui se joue en elle à tout instant, les rencontres, l’intériorité, le plaisir de flâner... c’est exister, tout simplement, et le sentir. »
Nous verrons tout d'abord les enjeux premiers de la marche. Puis les enjeux que l’on peut lui associer.

Développement :

1) Les raisons qui expliquent le succès pour la marche

a) Certains lieux sont propices à la marche.

Le lieu et l’environnement sont deux éléments clés qui favorisent la marche. C’est principalement le fait de découvrir de nouveaux endroits, d’explorer de nouveaux paysages au soleil qui nous procure plaisir et satisfaction.

Le parcours est ensuite un objet de reconnaissance et de balisage qui permet de mener les promeneurs au point d’arrivée. Il est pour cela nécessaire de suivre un balisage précis qui sécurise la promenade.
Cela nous permet de savoir où l’on se rend et en combien de temps. On peut alors s’organiser, doser ses efforts et planifier des pauses pour se reposer.

b) Le rythme est modulable.

Le rythme d’une marche est variable il s’adapte à chaque marcheurs : des petits en passant par les plus grands jusqu’au plus anciens.
Tout le monde peut adopter un rythme qui lui est propre. Il ne s’agit pas d’une course, il n’y a rien à gagner et participer et alors la meilleure récompense.
Marcher à son rythme permet de partager des moments tous

en relation

  • ). La marche en ville. une histoire de sens in
    8460 mots | 34 pages
  • My document
    1701 mots | 7 pages
  • bout de tunnel
    8743 mots | 35 pages
  • Le circuit economique
    743 mots | 3 pages
  • bo1118032010_dcg_6__1277722209576 2
    2008 mots | 9 pages
  • L'efficience des marchés financiers
    8371 mots | 34 pages
  • ce que parler veut dire
    8262 mots | 34 pages
  • Groupe automobile Lamirault
    23528 mots | 95 pages
  • droit des sociétés
    3205 mots | 13 pages
  • DEMARRAGE MOTEUR
    1062 mots | 5 pages