Le stress et la fatigue au travail : peut-on surmonter un épuisement professionnel ou « burn out » ?

9638 mots 39 pages
Le Stress et le Burn – Out

Sommaire

- Introduction : Page 3
- 1 - Le stress et les facteurs de déclenchement du « Burn –out » : Page 4
- 2 - Les professions à risque : Page 12

- 3 – Quels remèdes? : Page 17

- Conclusion : Page 25

- Sources : Page 26

Problématique :

Le stress et la fatigue au travail :

Peut-on surmonter un épuisement professionnel ou « burn out » ?

Introduction

Au départ, le stress désignait un processus d’adaptation à l’environnement qui n’entraînait pas nécessairement l’échec. En effet, ses conséquences positives comme négatives peuvent se mesurer au plan intellectuel, émotionnel et physique. Depuis la fin des années 1970, on s’intéresse non seulement au stress lié à des événements ponctuels, mais aussi et davantage au stress chronique lié surtout à l’environnement. Ainsi, les conditions socio-économiques contribuent à déterminer des contextes de vie sur plusieurs plans : travail et profession, famille, loisirs, valeurs et institutions. Le terme « burn out » a été employé pour la première fois en 1974 aux Etats-Unis par le docteur Freudenberger afin de décrire un état de fatigue généralisée su sein des professionnels de la santé mentale en milieu de travail. Ce mot est d’origine anglo-saxonne, et inspiré de l’industrie aérospatiale. Il désigne l’épuisement de carburant d’une fusée avec comme résultante la surchauffe et le risque d’éclatement de la machine ; le « burnout » toucherait ainsi des « individus fusées » hyperactifs et hyper exigeants, en permanence contraints par une obligation de résultats et qui épuisent leur énergie jusqu’à se faire exploser tels des machines.

À l’époque, Freudenberger a suggéré que les individus les plus susceptibles de faire un « burn out » sont ceux qui ressentent une pression intérieure sur leur travail et extérieure et à aider les autres, comme les infirmières, et les enseignants. En 1975, il a décrit trois types de travailleurs

en relation

  • Psychologie
    1805 mots | 8 pages
  • Le fou
    13223 mots | 53 pages
  • Mémoire licence stress
    7033 mots | 29 pages
  • L'épuisement professionnel
    9157 mots | 37 pages
  • Dissertation
    12339 mots | 50 pages
  • le coté négatif du travail
    13562 mots | 55 pages
  • burn out et stress
    26093 mots | 105 pages
  • L'épuisement au travail
    18678 mots | 75 pages
  • Psychologie relation
    2330 mots | 10 pages
  • Stress aigu et chronique
    2291 mots | 10 pages