Le théâtre est-il le lieu par excellence du conflit et de l’affrontement ?

1187 mots 5 pages
Dans le théâtre, les pièces comportent très souvent un affrontement entre les différents personnages et leurs idées. Ionesco est un auteur, dont le théâtre et la vague d’innovation dramatique de l’après-guerre l'accompagnent. Il est l’auteur de La Cantatrice chauve. D’après lui, sans conflit, « il n’y aurait pas de théâtre ». On peut alors se poser la question suivante : le théâtre est-il le lieu par excellence du conflit et de l’affrontement ?
Pour répondre à cette question, nous allons d’abord nous intéresser à l’indispensabilité du conflit dans le théâtre, c'est-à-dire : l’idée du conflit qui est à l’origine des pièces de théâtre, le conflit qui est le fil rouge des pièces, et les procédés du conflit. Nous allons ensuite étudier les buts du conflit dans le théâtre, en d’autres termes : la satyre de la société, et les références au réel.

Le conflit est indispensable aux pièces de théâtre. L’idée de départ, dans certaines pièces de théâtre, est un affrontement entre différents personnages, l’auteur débute même parfois son œuvre par une scène de conflit. On peut le voir par exemple dans Tartuffe, pièce de Molière, dès l’acte I, scène 1. La pièce commence par un affrontement entre Mme Pernelle et les autres membres de la famille d’Orgon. Toute la pièce tournera autour d’un conflit dont le sujet est Tartuffe, un faux dévot, qui trompe Orgon, pour tout lui voler. Toute la famille d’Orgon fera donc tout ce qui est en son possible pour ouvrir les yeux du maître de maison qui boit les paroles de ce dévot. On pourra donc assister, dans toutes les scènes à un affrontement entre les personnages, qui essayent de faire voir la vérité à Orgon. Dans la plupart des pièces, le conflit reste récurrent, il est le fil rouge de la pièce. Le conflit pouvant être sur le même sujet, un désaccord qui ne se règlera pas avant la fin de la pièce, ou différents sujets où les personnages n’accepteront pas l’avis des autres. On peut par exemple le voir dans Les

en relation

  • Sans conflit, il n'y aurait pas de theatre
    1214 mots | 5 pages
  • En quoi peut-on dire que le théâtre est un lieu privilégié de l'expression du conflit?
    679 mots | 3 pages
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?
    667 mots | 3 pages
  • le conflit au theatre
    483 mots | 2 pages
  • Dans quel mesure le spectateurs est il parti prenant de la représentation theatrales
    843 mots | 4 pages
  • Le théâtre est il un bon moyen pour s'interroger sur la société ?
    1105 mots | 5 pages
  • La cantatrice chauve ionesco
    279 mots | 2 pages
  • Don juan
    266 mots | 2 pages
  • Le comique au théatre ne sert-il qu'à faire rire ?
    1044 mots | 5 pages
  • Le theatre n'est il fait que pour etre joué ?
    454 mots | 2 pages
  • Faut-il que le théâtre soit une représentation fidèle de la vie ?
    660 mots | 3 pages
  • Le théâtre est-il un reflet du monde qui nous entoure
    520 mots | 3 pages
  • Le theatre est il un objet?
    311 mots | 2 pages
  • Le conflit au théatre
    539 mots | 3 pages
  • De quelles ressources spécifiques dispose le théâtre pour représenter les conflits, les débats, les affrontements qui peuvent exister dans les rapports humains ?
    898 mots | 4 pages