Le travail

786 mots 4 pages
La centralité du travail dans nos Sté apparaît pour beaucoup comme un paradoxe car la formidable élévation de la productivité pendant les « 30 glorieuses « aurait pu nous permettre de nous « libérer » du travail pour d’autres activités.

De fait, le temps de travail a considérablement diminué. Pourtant, si l’on en juge l’élection présidentielle de 2007, le travail est toujours associé à la cohésion de la société et à la justice sociale. Il reste le pilier de la société.

Comment comprendre une telle place du travail au point de ne pouvoir s’en passer ?

Apports des auteurs depuis le moyen âge, en passant par le siècle des lumières sur le travail…

Le travail n’est pas naturel, peut on envisager une érosion de la valeur travail comme principe d’identification et de valorisation de masse, et du travail lui – même en tant qu’activité individuelle et collective parmi d’autres ?

I- Le travail une valeur central ou est devenu central

A. un facteur de production et d’intégration B. a. approche économique en tant que facteur de production (théorie de la valeur travail des classiques : Adam Smith, Ricardo voire Marx) b. c. Approche sociologique avec E. Durkheim : la division du travail est un facteur d’intégration sociale, travail facteur d’intégration communautaire

C. Un plier de la citoyenneté a. Le travail associé à la citoyenneté>> égalité et liberté

i. au moyen âge les esclaves n’ont pas la citoyenneté, ils ne sont pas affranchis au travail

ii. le travail devient synonyme de liberté et d’égalité dans les stés modernes b. socialistes et libéraux ne divergent pas dans ce domaine : le travail est associé à la fin des tutelles (esclavage, servage, corporation) et donc de liberté…..

D. Un élément de l’identité sociale et de sécurité existentielle. a. Le travail exprime l’opposition de l’homme et la nature i. Hegel ii.

en relation

  • Travail travail travail
    1082 mots | 5 pages
  • Travail travail
    860 mots | 4 pages
  • Travail
    431 mots | 2 pages
  • Le travail
    2151 mots | 9 pages
  • Travail
    31388 mots | 126 pages
  • Travail
    2393 mots | 10 pages
  • Le travail
    1906 mots | 8 pages
  • Le travail
    1078 mots | 5 pages
  • Le travail
    1475 mots | 6 pages
  • Le travail
    900 mots | 4 pages