Lecture analytique excipit de la peste

1334 mots 6 pages
Présentation du texte: Après neuf mois de lutte contre la peste, les médecins prisonniers de la ville d’Oran constatent un net recul de l’épidémie : la cité, mise jusqu’alors en quarantaine, peut retrouver sa liberté. ET c’est de la terrasse d’un vieil asthmatique auquel Rieux, le protagoniste, vient rendre visite que le docteur contemple, la nui, l’euphorie de la ville enfin libérée. Cet épisode constitue donc l’excipit de La Peste. Situé à la fin de la cinquième partie, ces quatre paragraphes sont l’occasion de réfléchir sur le destin des hommes et sur leurs actions face à l’omniprésence du Mal. Ainsi au-delà du respect de tradition littéraire concernant l’écriture d’une dernière page de roman, ce qui séduit ici c’est la forme qu’y prend la description du bonheur, un bonheur qui participe en fin de compte, à la portée allégorique de la chronique.

1) Les personnages principaux y sont évoqués sinon invités. Le cadre spatio-temporel y est mis en relief, souvent en rappelant, explicitement ou implicitement, l’incipit. L’action y trouve son dénouement, heureux ou malheureux. Ainsi, les personnages évoqués dans ces derniers paragraphes sont Rieux, , Tarrou, dont le prénom apparaît. Cottard donc, mais aussi le vieil asthmatique, par la périphrase « le vieux ». D’autres personnages sont évoqués, de façon détachée, pudique, par le biais du pronom démonstratif « ceux dans « ceux […] que Rieux avait aimés et perdus », c’est à dire non seulement le fils du juge Othon, le père Paneloux, voire encore Tarrou, mais encore la femme du docteur, à mot chuchoté, par l’intermédiaire de la périphrase « celle que Rieux avait aimés et perdus ». Enfin, la synecdoque: « La ville les salua par une longue et sourde exclamation. » renvoie l’ensemble des Oranais à une unité de comportement et de sentiment : tous goûtent le même bonheur d’être libres. En fait, chacun de ces personnages, directement ou indirectement, a eu son importance dans le récit : Rieux et Tarrou parcequ’ils n’ont

en relation

  • Excipit 2
    1626 mots | 7 pages
  • Eleve
    1099 mots | 5 pages
  • Excipit : la peste
    1772 mots | 8 pages
  • Les fleurs du mal
    1579 mots | 7 pages
  • La question de l homme (cours premiere s) candide
    8947 mots | 36 pages
  • Bacs pour les es
    18200 mots | 73 pages
  • Francais Méthodes
    39952 mots | 160 pages
  • Le récit
    21571 mots | 87 pages
  • Philosophie
    44976 mots | 180 pages
  • NIEL
    167199 mots | 669 pages