Les documents littéraires

259 mots 2 pages
– La morale
Elle se veut absente puisque que c'est la réalité qui est racontée. En effet comme l'auteur décide de décrire la réalité telle qu'elle est, il ne construit pas un récit dans le but que son histoire comporte une morale. Toutefois, si la morale n'est pas le but premier de ce type de récits, certains textes en comportent une (cf. certaines nouvelles réalistes de Maupassant).
– Le style
Il se caractérise par l'évocation des choses concrètes à l'aide de termes précis, par des dialogues qui retranscrivent au plus près la réalité et enfin par l'effacement de l'auteur qui renonce à toute subjectivité.
2. Inscription du ré. Définitions
a. Le récit réaliste
Il s'agit d'un récit qui privilégie le réel, la réalité. C'est un récit qui souhaite montrer le réel dans sa diversité et sous ses aspects les plus ordinaires. Un récit qui choisit le « vrai » plutôt que le « beau ».
Tous les siècles ont vu des auteurs privilégiant ainsi le réel (Villon au XVIe siècle, La Bruyère au XVIIe siècle, Marivaux au XVIIIe siècle), mais c'est au XIXe siècle que le récit réaliste se développe dans le cadre d'un mouvement littéraire.
b. Les caractéristiques du réalisme
– Le sujet
Le sujet des récits réalistes s'appuie sur le vécu ou les faits divers ; les auteurs se documentent très précisément sur le sujet qu'ils ont choisi.
– Les personnages
Ils sont ordinaires voire médiocres, vraisemblables ou vrais. Le récit réaliste ne peint pas des héros. cit réaliste

en relation

  • Documents litteraires
    490 mots | 2 pages
  • Analyse et reformulation de documents littéraires : stephane zweig sur la conscience contre violence, thoreau sur la désobéissance, le clezio & albert jacquard sur le langage, gibrand kahlil sur le prophète, georg
    2635 mots | 11 pages
  • Pensez-vous que l'on puisse, comme le fait voltaire (document b), traiter de sujets graves et sérieux sur le mode plaisant ou humoristique ? vous appuierez votre réponse sur vos connaissances littéraires et sur des
    1636 mots | 7 pages
  • feycdfVSJVMsejgwsr
    3287 mots | 14 pages
  • La sociologie de la littérature selon escarpit
    11769 mots | 48 pages
  • Corpus methode
    1189 mots | 5 pages
  • langue étrangère
    16013 mots | 65 pages
  • Sythése documentation outils de communication
    1553 mots | 7 pages
  • Dossier-outil - alfred de vigny
    3878 mots | 16 pages
  • Méthodologie synthèse de document
    836 mots | 4 pages