Les essais-1580-1595-montaigne, de l'institution des enfants.l-i-chap26

1084 mots 5 pages
Un mouvement litteraire et culturel : l’humanisme
Convaincre, persuader et délibérer
La réflexion sur l’homme dans la pensée de la renaissance humaniste : Education et utopie

Texte III Les essais 1580-1595 Montaigne 1532-1592

De l’institution des enfants L –I- Chap. 26

Introduction

C’est en 1571, après avoir siégé au Parlement de Bordeaux pendant 13 ans, que Montaigne prend la décision de renoncer aux affaires publiques. Il fait aménager dans son château une tour où il installe sa bibliothèque qu’il nomme sa « librairie ». Il se met au travail et entreprend, dès l’année 1572 la rédaction de ses Essais. C’est en cette même année 1572 qu’a lieu le 14 août au matin le massacre de la Saint Barthélémy. Montaigne en est profondément affecté et il remet en cause les illusions de sa jeunesse sur la force de la raison. Dans cette quête de sagesse intérieure, il livre au lecteur le fruit de ses réflexions sur sa vie, sur ses expériences, ses « essais » précisément, mais aussi sur le monde et sur les hommes.

Quelle conception de l’éducation Montaigne propose-t-il dans ce texte ?

I . Une critique de l’éducation traditionnelle

1. Une éducation de singes savants

Tonalité très péjorative pour caractérises l’éducation traditionnelle, fondée sur la notion de rabâchage ; « criailler » 1.1 . Son but semble être de former des perroquets, 1.2 « redire ce qu’on nous a dit »

Métaphore du gavage : critique de l’accumulation des connaissance, 1.1-2 : « comme qui verserait dans un entonnoir »
Valorisation excessive de la mémoire au détriment de la réflexion. L.21-22

2. Une sujétion excessive aux modèles

L’éducation traditionnelle force l’esprit à la soumission au lieu de le laisser s’épanouir : champ lexical de la soumission, 1.31-32
Métaphore équestre, que Montaigne file tout au long du texte, mise en relief par le rythme binaire et le parallélisme de construction 1.31 . De plus l’éducation traditionnelle soumet l’élève à la fois au caprice de le

en relation