Les langues des enjeux de pouvoirs

557 mots 3 pages
Sujet : Illustrer cette pensée « Les langues sont des enjeux de pouvoir. »

Les langues sont des outils permettant aux individus d’un pays de communiquer entre eux à partir de règles de base commune à savoir, la grammaire, la conjugaison… La maîtrise de la langue est indispensable pour ne pas se trouver en difficulté au cours de son existence. A partir de ce moment là, les individus sont en mesure de discuter, de convaincre ou de persuader autrui grâce au pouvoir des mots.
En quoi les langues sont des enjeux de pouvoirs ?
Afin de répondre à cette question, nous analyserons la force résidant dans le langage. Puis dans une deuxième partie, nous montrerons qu’il peut être à l’origine de conflit.

Dans cette première partie, nous tenterons d’analyser les éléments permettant de souligner la force du langage. La langue est un enjeu de pouvoir. En effet, l’anglais est la langue internationale, elle a donc un rôle majeur dans la mesure où elle permet de créer un lien entre les multiples langues existantes. Par exemple, pour s’exprimer à l’étranger un homme politique doit être en mesure de se faire comprendre de la meilleure façon qui soit, c'est-à-dire en parlant anglais.
La rhétorique se définit par « l’art de bien parler ». C’est ici la notion majeure que tente de faire émerger le sujet. En effet, un orateur peut être en mesure de convaincre ou de persuader un autre individu pensant tout autrement. Il existe donc une force en chaque mot, qui mit bout à bout permet d’influencer quelqu’un d’autre. C’est tout l’enjeu des discours politiques au moment des élections présidentielles. Les candidats se mettent en avant en communiquant leurs valeurs et leurs idées, a partir de discours, dans le but de séduire d’éventuels électeurs (autrui).
Chaque mot a son importance, suivant la tonalité qu’on peut lui donner, il peut exprimer des sens implicites (antiphrases, ironie.) dans le but d’exercer une pression sur autrui. Effectivement, à défaut de blesser physiquement,

en relation

  • La langue, un instrument politique
    1198 mots | 5 pages
  • Fiche de communication e4
    624 mots | 3 pages
  • la francophonie en algerie
    2205 mots | 9 pages
  • Origines
    581 mots | 3 pages
  • Lettre motiv
    310 mots | 2 pages
  • Statut de La langue française
    8666 mots | 35 pages
  • la sociolinguistique
    5927 mots | 24 pages
  • Tableau de confrontation
    477 mots | 2 pages
  • Discours 1
    2734 mots | 11 pages
  • Nation et immigration
    2280 mots | 10 pages