Les liquides de l'organisme

Pages: 10 (2383 mots) Publié le: 19 octobre 2014
Physiologie – les liquides de l’organisme

Les compartiments liquidiens : répartition et composition
A) Les liquides de l’organisme – homéostasie

Variations du milieu et adaptation
L’organisme est sans cesse soumis à des conditions extérieures changeantes. L’observation de l’homéostasie cellulaire chez l’Homme a montré cependant que notre espèce possédait des mécanismes permettant uneadaptation (le rein, par exemple, joue un rôle de choix). Le médecin sait que, chez l’adulte en bonne santé, la quantité totale d’eau de l’organisme reste sensiblement la même d’un jour à l’autre, même si les apports et les sorties subissent des variations importantes. Par exemple on peut être isolé, loin d’un point d’eau, et par conséquent il se présente une impossibilité de boire, sans pourautant en mourir.
Tous les désordres qui vont toucher le rein vont avoir des conséquences sur cet équilibre. Deux situations extrêmes : l’eau va s’accumuler, ou l’eau va partir en trop grande quantité.
Prenons un de ces exemples : si l’eau est en trop grande quantité. Le premier signe est l’augmentation du poids, et l’augmentation de volume de certains organes. Un organe qui est dans une boîte dontles dimensions sont non variables, comme la boîte crânienne, et qui gonfle, va causer des problèmes pouvant aller jusqu’aux lésions irréversibles du cerveau. Maintenant, parlons un peu du rein.



Le volume urinaire moyen quotidien chez une personne normale s’élève à 1,5L.
L’osmolarité de la première urine (urine dite « primitive ») est d’environ 300 mOsm/L. Forcément, il y a desvariations en fonction de la quantité d’eau que l’on boit ou que l’on ne boit pas. Si l’on urine moins, on concentre. Ainsi l’osmolarité finale de l’urine peut varier entre 50 et 1200 mOsm/L.
Les trois fonctions du néphron sont les suivantes :
- la filtration : c’est le mouvement du liquide du sang vers la lumière du tube contourné proximal. Elle a lieu uniquement dans le glomérule. Les capillairesglomérulaires sont agencés de manière à effectuer un flux net que l’on appelle l’urine « primitive ».
- la réabsorption : c’est le retour vers le sang capillaire péri-tubulaire (on passe de 180L à 18L) des substances contenues à l’intérieur de la lumière du tubule.
- la sécrétion : au contraire, c’est l’extraction de molécules particulières contenues dans le sang et leur passage dans l’urine dutubule.

Pathologies : elles peuvent se produire suite à une infection (comme la néphrite : maladie tout à fait banale qui peut avoir pour conséquence une destruction de ce système, qu’elle soit temporaire ou définitive).
Ou bien, pour des raisons plus globales, on peut avoir des modifications du flux sanguin au sein du glomérule. Une hypotension suite à un choc cardiaque réduit la pression àl’intérieur du glomérule, et on ne va plus pouvoir filtrer l’eau / les substances dissoutes. C’est l’insuffisance rénale, qui a des conséquences majeures sur la régulation des compartiments liquidiens.

Une autre situation extrême peut être un manque d’apport d’eau. Quand on fait une grève de la faim, on ne mange plus mais on boit pour éviter la mort.
Or il existe des situations où on ne peut pasboire. Une de ces situations, très fréquente, est celle des personnes âgées qui sont fragiles au niveau de la régulation des compartiments liquidiens – dans l’impossibilité de se déplacer suite à une chute, il n’est pas très rare que la personne concernée décède, n’ayant pas pu se rendre au robinet.
ON NE MEURT PAS DE FAIM, ON MEURT DE SOIF.

L’eau – apports et pertes
Dans l’accompagnement despersonnes fragilisées, il va être très important de surveiller l’état d’hydratation. On parle de bilan hydrique. Pour un individu de poids moyen, consommant environ 2500kcal par jour, le volume urinaire est d’environ 1500mL. Mais l’eau de l’organisme n’est pas seulement perdue par les urines, et il y a évidemment des apports.

APPORTS
Volume (en mL/24h)
PERTES
Volume (en mL/24h)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'organisme
  • Extraction liquide liquide
  • Tp extraction liquide liquide
  • extraction liquide liquide
  • TP1 extraction liquide liquide
  • L'organisme en fonctionnement
  • Les réactions de l'organisme
  • les défenses de l'organisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !