Les modèles d'apprentissage

Pages: 28 (6836 mots) Publié le: 20 mai 2010
Le modèle transmissif
Pédagogie frontale

La connaissance se transmet

La conception transmissive est très ancienne et traditionnelle. Dans ce type de conception, on accède aux vérités par le discours, par l’exposé, par la démonstration. Le rôle de l’enseignant est de présenter les connaissances comme un enchaînement de propositions vraies, de telle façon que, au terme de la transmission,l’élève ne puisse pas ne pas reconnaître comme une évidence le savoir auquel on aboutit.

Le modèle béhavioriste

La connaissance s’acquiert

La conception béhavioriste repose sur l’idée que pour faire passer l’élève d’un niveau de connaissance à un autre, il faut stimuler les comportements attendus et renforcer les réponses positives.
On définit précisément les étapes par lesquelles doitpasser l’élève, objectif par objectif. Puis on met en place des situations au cours desquelles il sera conduit à découvrir le nouveau comportement.
Ce modèle se pratique en enseignement programmé, en pédagogie par objectifs et dans toutes les séquences de fiches progressives dites de découverte.
Le modèle béhavioriste convient bien à un travail individuel et à des apprentissages très séquentiels.Tout est fait pour que l’élève ne soit jamais en situation d’échec, mais celui-ci n’a aucune autonomie dans ses apprentissages.

|Le maître aide l’élève à franchir des niveaux de connaissance toujours plus | |
|élevés. ||

Le modèle socio-constructiviste
Situation problème

La connaissance se construit

Apprendre ne consiste pas à recevoir le savoir d’une manière passive, mais à agir sur les informations reçues de la situation en les transformant. Les connaissances nouvelles sont construites à partir de ce que l’on sait déjà. Si on se rend compteque les anciennes conceptions ne permettent pas d’assimiler les nouvelles données de la situation ou qu’elles se révèlent insuffisantes, il y a déséquilibre. Les anciennes connaissances constituent un obstacle : il faudra en éliminer, transformer celles qui sont encore efficaces et les réorganiser.
L’apprentissage d’une nouvelle connaissance, organisé autour d’un problème, se caractérise par uneactivité de recherche, de production d’hypothèses, d’explorations, d’essais, de vérifications. Il est encore suivi d’une phase de structuration. Les interactions sociales y jouent un rôle important. Il est en revanche plus délicat à gérer, tant pour l’organisation de la classe que pour les aspects affectifs qu’il met en jeu.

En résumé

| |Vers une approchetransmissive |Vers une approche béhavioriste |Vers une approche socio-constructiviste |
|Activité principale |Ecouter et être attentifs. |Résoudre une succession de tâches guidées |Résoudre une situation problème.  |
|des élèves | |par l’enseignant. ||
|Rôle principal |Communiquer ou montrer le |Aider les élèves à résoudre les tâches |Assurer la dévolution du problème. Animer la phase |
|du maître |savoir. |proposées en aplanissant les difficultés. |de confrontation des résultats. |
|Rôle des erreurs |Leserreurs sont des manques. |Ce sont des manques. |La prise de conscience et le dépassement des erreurs|
| | | |sont essentiels à l’acquisition des concepts. |
|Position du savoir |Le savoir est transmis par |Le savoir est découvert par l’élève....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Styles d’apprentissage et difficultés d’apprentissage
  • Contrat d'apprentissage
  • Dossier d'apprentissage
  • Le contrat d'apprentissage
  • Les méthodes d'apprentissages
  • Difficulté d'apprentissage
  • Le roman d'apprentissage
  • Le roman d'apprentissage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !