Les rois absolus

3058 mots 13 pages
La France des rois absolus 1610-1715

Introduction :
Signature de l’édit de Nantes : 1589. Edit important qui permet une coexistence des deux religions. C’est la fin des guerres de religion. Cet édit permet le refondement de l’état.

1) La sacralisation du roi
Naissance d’une religion royale. Au 16ème siècle l’état ait été désacralisé car il était l’enjeu des ligueurs et des protestants. Le parti des politiques, des bons français. Triomphe de l’intérêt du roi qui passe avant l’intérêt de la foi. On assiste à un transfert de sacralité. La fidélité à l’état et au roi devient une religion. On parle de la religion de l’état. On assiste à la naissance d’un culte monarchique. La fête nationale : la saint louis le 25 aout. Culte des bourbons à travers Saint Louis qui était un roi bourbon et religieux. C’est le triomphe de la monarchie de droit divin. 2) la création de l’Etat moderne
Le 17ème siècle a vu la naissance de l’état moderne. La guerre a été le moteur de l’absolutisme. Pour faire la guerre il faut une armée et des ambassadeurs pour cela il faut avoir de l’argent. Le roi doit alors prélever les impôts. Pour récolter l’impôt il faut réduire les français à l’obéissance. En 1630, le ministère de la guerre envoie 830 lettres par an, en 1680 le ministère envoie plus de 10 000 lettres par an. Accroissement de l’administration. C’est l’embryon de ce qu’on connaît. Le roi va devenir accessoire. « Je m’en vais mais l’état demeure » Louis XIV à Louis XV. Révolution totale au XVIème siècle.

Plan du cours : I. Le temps des révoltes (1610-1629) II. Les années cardinales III. La fronde IV. Louis XIV et le métier de roi V. Vingt millions de français et Louis XIV VI. Le rêve d’une autre monarchie (1685-1715)

Chapitre 1 : Le temps des révoltes (1610-1629)
C’est un temps de réaction suite à l’assassinat d’Henri IV. Henri IV devait partir en guerre le 19 mai, pour assurer la continuité du pouvoir, il fait régente Marie de

en relation

  • Monarchie absolue et concentration des pouvoirs
    3252 mots | 14 pages
  • Bossuet : politique tirée de l'écriture sainte
    2172 mots | 9 pages
  • Histoire du droit
    5704 mots | 23 pages
  • Monarchie absolu
    1717 mots | 7 pages
  • La crise finale de la monarchie
    2493 mots | 10 pages
  • L'absolutisme monarchique
    2395 mots | 10 pages
  • L'ancien régime politique : la monarchie absolue de droit divin (17ème/18ème siècle)
    3684 mots | 15 pages
  • Paroles tirées de l'écriture sainte de bossuet
    1441 mots | 6 pages
  • Louis iv
    625 mots | 3 pages
  • Critique de la politique lettres persannes
    955 mots | 4 pages