Les sources de droit

1648 mots 7 pages
Les sources du droit, Gaius

L’auteur : Gaius, IIème siècle après JC, sous le règne de l’empereur Adrien, professeur de droit, dont les dates de naissance et de mort sont mal connues, nous pouvons supposer qu’il est appelé par son prénom contrairement à tous les citoyens romains qui bénéficient d’un nom de famille, d’un prénom, et d’un surnom. Ce qui nous laisse penser que Gaius était un esclave affranchi, quelqu’un de très mystérieux en tout cas. Il a inspiré Justinien.

La nature du texte : c’est un manuel de droit, c'est-à-dire un texte didactique, destiné aux étudiants en droit de l’époque. Ce manuel correspond à une année d’étude dans la formation des juristes. Les institutes furent rédigées en 138 sous le règne d’Antonin le pieu, mais publiées pour la première fois en 161.

Le but : c’est un manuel qui débute par une introduction qui classe de façon méthodique les sources du droit, puis manuel qui débouche sur un plan tripartite c'est-à-dire une division entre les personnes, les biens, et les actions « tout le droit que nous utilisons se rapporte soit aux personnes soit aux biens soit aux actions ».

Contexte historique : le texte a été écrit sous l’empire romain qui est un régime autocratique (régime politique où les pouvoirs sont concentrés aux mains d’un seul qui débute en 27 avant JC et termine en 476) l’empire n’a jamais été officiellement proclamé, puisqu’en théorie c’est une république mais en pratique c’est un empire.
L’empire est divisé en deux périodes : le principat de 27 avant JC à 284 après JC, cela débute par la remise des pleins pouvoirs à Octave dans le but de restaurer l’ordre, Octave se fait élire princeps senatus, c'est-à-dire le prince du sénat et surtout le président du sénat. La fin du principat est marquée par la dynastie des sévères, ce sont à présent les légions qui proclament l’empereur, en le nommant imperator c'est-à-dire un titre honorifique décerné au général lors d’une brillante victoire. Et le dominat de 284 à 476,

en relation

  • Les sources du droit
    362 mots | 2 pages
  • Les sources du droit
    1856 mots | 8 pages
  • Les sources du droit
    3183 mots | 13 pages
  • Les sources du droit
    3044 mots | 13 pages
  • Source du droit
    378 mots | 2 pages
  • Source du droit
    1561 mots | 7 pages
  • Sources du droit
    3479 mots | 14 pages
  • Les sources du droit
    4045 mots | 17 pages
  • Les sources du droit
    621 mots | 3 pages
  • sources du droit
    1313 mots | 6 pages