Limites et avantages colonisation

1513 mots 7 pages
www.notre-europe.eu
41, Boulevard des Capucines 75002 Paris -France Tél. : + 33 (1) 44 58 97 97 Fax : + 33(1) 44 58 97 99

L’agriculture biologique en Europe : situation et perspectives
Sylvie Bonny, INRA Grignon, bonny@grignon.inra.fr 15/11/2006
Les idées exprimées dans ce texte n'engagent en aucun cas l'INRA.

L’agriculture est la mère de tous les arts : lorsqu’elle est bien conduite, tous les autres arts prospèrent ; mais lorsqu’elle est négligée, tous les autres arts déclinent, sur terre comme sur mer. Xénophon, L’Economique, V, 380 avant J.-C. Il n’est nul art au monde auquel soit requis une plus grande philosophie qu’à l’agriculture. Bernard Palissy, 1510-1589. Les générations balayent en passant jusqu’au vestige des idoles qu’elles trouvent sur leur chemin, et elles se forgent de nouveaux dieux qui seront renversés à leur tour. Balzac, Les paysans, chapitre IX, 1844

Résumé
L’article analyse la situation actuelle, les enjeux et les perspectives de l'agriculture biologique dans le monde, notamment en Europe. Une première partie rappelle la faiblesse du marché biologique mondial actuel (moins de 1% du marché alimentaire), mais aussi sa forte croissance des dernières années. En Europe les ventes de produits biologiques, fort variables selon les pays, restent généralement (très) modestes par habitant, mais sont en augmentation. Les motivations des consommateurs ont trait notamment à la santé, l’environnement, le goût, le bien-être animal. Une deuxième partie présente l’évolution des surfaces dans le monde, en Europe et en France ainsi qu’un rapide rappel historique de sa lente émergence au cours du XXème siècle. Enfin divers freins à son expansion sont analysés dans une dernière partie : limites à la croissance des achats des consommateurs, certaines difficultés des producteurs, besoin en terre plus élevé, développement de la grande distribution, conflits entre courants. In fine on souligne la nécessité pour l’ensemble de l’agriculture, et non

en relation

  • Le système coloniale français : quels interêts, quelles limites ?
    405 mots | 2 pages
  • Colonisation au brésil
    2083 mots | 9 pages
  • Le systeme colonial frqncais: quels interets, quelles limites
    648 mots | 3 pages
  • Particularité de la colonisation française du nouveau monde
    2050 mots | 9 pages
  • Le système colonial français ; quels intérêts, quelles limites ?
    455 mots | 2 pages
  • composition d'histoire decolonisation
    1911 mots | 8 pages
  • La france et son empire colonial ( 1850 – 1968 )
    824 mots | 4 pages
  • Le colonialisme
    2166 mots | 9 pages
  • Commentaire de texte
    2654 mots | 11 pages
  • La double ab
    5713 mots | 23 pages