Littérature

Pages: 6 (1405 mots) Publié le: 27 mai 2013
Communication orale :

← Communication : essai de définition
← Schéma de la communication
← Notion fondamental en communication : feed back et Ecoute active.
← Communication interpersonnel : définition
← Communication non verbal
← Communication verbal
← Identification des techniques de la communication interpersonnelle : voix, geste, regard, posture, visage,
←Exposé orale.
← Les obstacles de la communication.
← Autre concept. Référent/type de canaux.






























I .Communication Orale :

Définition :
Le mot communication tire son origine du mot Grec « Comunicare » qui veut dire mettre en commun.
La communication se définie entant que processus interactif et dynamique de transmission del’information d’un émetteur a un récepteur, dans un but de transmettre un savoir faire afin d’influencer et d’inspirer l’autre.
Schéma de la communication

[pic]

Rétroaction (feed-back)



1. Emetteur : source de départ de tout acte communicatif
2. Canal : moyen par lequel passe le message, matériel (téléphone) ou organique (voix,oreille)
3. Message : l’information circulé
4. Code : système de codage et d’encodage qui doit être commun à l’émetteur et au récepteur pour assuré la compréhension.
5. Contexte : espace et temps c’est le cadre de la référence
6. Récepteur : c’est celui qui reçoit l’information.
Rétroaction :
C’est l’un des principes de la communication appelé aussi le feed-back qui est l’alléretour de l’information. Les objectif du feed-back sont : relancer/bloquer la communication, enrichir la communication, demander le sens de la communication, demander des explications et infirmer/confirmer la communication. Il existe 2 types :
▪ Feed-back positive
▪ Feed-back négative
L’écoute active : l’écoute active est un concept développé à partir destravaux du psychologue américain Carle Rogers, elle est également nommée l’écoute bienveillante.
Initialement conçus pour l’accompagnement de l’expression des émotions elle est opérationnelle dans les situations de face a face ou le locuteur écoute activement son interlocuteur.
L’écoute active peut se définir en tant que technique d’accompagnement. Elle permet à l’individu lors de sescommunications ou bien d’un entretien d’aider et de décloisonner son interlocuteur de ses difficultés. On effet l’écoute active et bien plus qu’une reformulation grâce à la bienveillance du récepteur, il donne à l’émetteur des outils afin qu’il puisse s’exprimer et se dire en tant que sujet de sa situation. L’écoute active représente le point de départ de toute intervention d’aide et permet de voir enquoi et comment ne pouvons aider la personne.

Comment être en écoute active ?
□ Exclure ses propres idées préconçues et toute tentative d’interprétation.
□ Adopter une attitude physique de disponibilité.
□ Laisser l’autrui s’exprimer sans l’interrompre.
□ Emettre des questions ouvertes.
□ Inciter votre interlocuteur à préciser la cour de sa pensée lors qu’elle estimprécisée ou trop générale.
□ Lui donner de nombreux signes visuels et verbaux d’intérêt.
□ Reformuler ses propres termes puis avec les notre.
□ Rester neutre et bienveillant.
|Ecouter |Entendre |
|C’est un art|Un acte inné |
|C’est un acquis |Spontanée |
|Indispensable à la communication interpersonnelle |Acte involontaire |
|Demande une concentration...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Litterature
  • litterature
  • Litterature
  • Littérature

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !