Lou francais

1677 mots 7 pages
POUR MARIANNE (ET NON MARIE ANNE :D ) "Le miroir dans l'autoportrait" est une étude de la place du miroir dans l'autoportrait en peinture (avec quelques détours vers la photo, la lithographie...). Il vise à étudier absolument tous les aspects de cette question de sorte que rien ne reste en suspend. Entre le XIIIe et le XVe siècle, le miroir se répand en Europe et entraîne la naissance de l'autoportrait dans le domaine de la peinture. Après les Italiens Masaccio et Botticelli, et comme l'Allemand Dürer, Rembrandt se laisse fasciner par son reflet. Dès ses toutes premières toiles, le peintre se prend pour sujet de représentation. Son oeuvre entière restera marquée par son visage, reproduit plus de cent fois sur des gravures, des dessins ou des peintures. Pourquoi une telle obstination, unique en son genre dans l'Histoire de l'art ? A travers ces portraits, on perçoit toute l'évolution du visage de l'homme. On y retrouve également les symboles inhérents à l'humanisme d'alors.

Un autoportrait est la représentation d'un artiste par lui-même. Le principe de l'autoportrait a été utilisé par de nombreux artistes et les modes de représentation ont évolués jusqu'à devenir un genre à part entière. Bien que l'on puisse considérer comme autoportrait les images d'artistes au travail que l'on trouve par exemple sur les peintures égyptiennes ou sur les vases grecs, la représentation de soi a pris de plus en plus de sens au fil du temps et de nombreux artistes ont pu donner à ce principe simple un caractère personnel et artistique
Le miroir a le principe d’amusement pour le peintre qui peut par la peinture tromper encore mieux le spectateur et voir même changer son image comme il le souhaite parmi son reflet.
Analyse Johannes GUMPP - 1646 - Autoportrait au miroir

Johannes Gumpp, peintre autrichien du 17ème siècle. Le peintre y est représenté trois fois, comme peintre vu de dos et dont nous ne voyons donc pas le "vrai" visage, comme reflet dans un miroir à gauche et comme

en relation

  • no et moi
    6665 mots | 27 pages
  • apolinnaire
    490 mots | 2 pages
  • Francais
    864 mots | 4 pages
  • Poème à Lou
    762 mots | 4 pages
  • Commentaire sur ''si je mourais là-bas''
    1167 mots | 5 pages
  • Commentaire
    858 mots | 4 pages
  • Commentaire littéraire de "adieu" d'appolinaire
    790 mots | 4 pages
  • Critique de film
    570 mots | 3 pages
  • lyon
    769 mots | 4 pages
  • HDA Si Je Mourais L Bas Sujet 2
    739 mots | 3 pages