Mémoire l3 psycho

Pages: 10 (2497 mots) Publié le: 6 juin 2011
Les effets du Blink attentionnel
Théorie

De manière générale, l’attention est un terme générique qui désigne la focalisation, l'alerte et l'augmentation temporaire des facultés cognitives. C’est l'une des grandes fonctions mentales, permettant d'orienter la perception, préparer l'action et faciliter le traitement de l'information. Elle correspond à la mobilisation des ressourcescognitives orientée vers un but, entraînant un accroissement d'efficacité des processus de perception, de prise de décision et d'action. Ce but peut être spécifique ou global, conscient ou inconscient. L'attention se distingue de la vigilance ainsi que de la concentration.
En psychologie cognitive on désigne l’attention comme l’orientation de l'activité cognitive vers une ou plusieurs facultéscognitives, se caractérisant par l'efficacité accrue de ses facultés. L'individu s'oriente naturellement vers des buts globaux et des buts intermédiaires lui permettant de résoudre des tâches, d'entreprendre et terminer des actions. En fonction de ces buts, la prise d'information se modifie de manière à sélectionner l'information pertinente pour le but à atteindre, augmenter la précision et la rapiditédes actions orientées vers ce but.
L'attention peut se partager entre plusieurs buts (attention partagée), c'est le cas par exemple lorsqu'un but complexe se subdivisant en sous-buts à résoudre simultanément nécessite le partage des ressources cognitives. Dans le cas de but unique, on parle d'attention focalisée.
L'attention est inconsciemment et consciemment filtrée pour permettre au systèmecognitif d'extraire l'information pertinente de l'environnement, en occultant bruit de fond ou les informations inutiles (attention sélective). Ce filtrage est un processus actif et les informations non sélectionnées sont tout de même partiellement traitées, ce que l'on peut observer via l'effet « coktail party » : dans un environnement présentant de nombreuses informations, nous pouvons sélectionnerl'information dont on souhaite prendre connaissance. Des informations normalement filtrées, qui revêtent une certaine importance (que l'on conçoit généralement comme dépassant un "seuil d'alerte") peuvent tout de même émerger à la conscience.
Posner et Snyder (1975) distinguent l'attention consciente (processus attentionnels) qui entraîne une facilité d'action orientée et une inhibition desautres actions, de l'attention inconsciente (processus automatiques) pour laquelle seul l'effet de facilitation semble prépondérant. Les processus attentionnels sont sélectifs tandis que les processus automatiques n'ont pas d'effet sur les autres actions possibles.
Selon Shiffrin, la mémoire de travail est à capacité limitée, ce qui explique le fait que l'attention volontaire nécessite plus deconcentration et de ressources cognitives, et explique également la saturation que l'on peut observer lorsque plusieurs tâches demandant des ressources cognitives sont réalisées simultanément. Des processus automatiques sont réalisés sans grandes ressources cognitives : ne faisant que peu appel à la mémoire de travail, ils peuvent être réalisés quasiment en tout temps sans concentration.
Lors de laréalisation d'une tâche, se mettent en place des processus de prise d'information, de planification et d'exécution de l'action, généralement de manière suivie et plus ou moins simultanée. La complexité de telles procédures ne nous empêche généralement pas de réaliser la tâche, d'autant mieux que certaines sous-procédures seront automatisées, et l'attention focalisée sur les traitements cognitifs encours. Pourtant, ces trois processus (prise d'information, planification, exécution) sont antagonistes et la résolution de la tâche repose sur un équilibre de ceux-ci.
Ainsi, il existe dans l’attention un phénomène d’inhibition qui est la mise à l’écart des informations non pertinentes et l’attention sélective qui est l’activation de l’information pertinente. Un certain nombre de tests ont été...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Stratégie d'attention sélective, mémoire l3 psycho
  • Memoire l3 le guide
  • Psycho
  • psycho
  • Psycho
  • Psycho
  • Psycho
  • Psycho

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !