Macroéconomie " le marché du travail"

1423 mots 6 pages
Chapitre 3 Notes sur le marché du travail
Bertrand Crettez 9 avril 2008

1

Introduction

L’objet de ces notes est de présenter quelques éléments d’analyse du marché du travail. Les aspects factuels et empiriques seront présentés dans les documents de TD. On examinera successivement : – L’offre individuelle de travail. – La demande de travail. – L’équilibre du marché du travail. Pour approfondir, vous pourrez consultez les ouvrages de Kempf et le Burda et Wiplosz.

2
2.1

L’offre individuelle de travail
Les données du choix

On considère un agent qui dispose d’une quantité totale de temps disponible égale à L. L est mesuré en une certaine unité (heures, journée, vie active...). Notre agent peut varier son offre de travail (heures supplémentaires, professions libérales etc...). En outre, on admet que l’offre de travail est parfaitement divisible. L’agent peut donc offrir une quantité comprise entre [0, L]. On note l le temps de loisir choisi par. On note donc L − l la quantité de travail qui est offerte. On note w la rémunération d’une unité de travail. Pour 1

simplifier, on suppose qu’il n’y a qu’un bien dans l’économie (hors le travail) dont le prix est p. L’agent considéré a des préférences sur les couples (c, l) qui sont décrites par une fonction d’utilité : U : R2 → R. On fait les hypothèses suivantes : – La fonction U (., .) est deux fois continûment différentiable et concave. – En outre : Uc (c, l) > 0 Ul (c, l) > 0 (1) (2)

Ucc (c, l) < 0 Ull (c, l) < 0

(3) (4)

Les utilités marginales sont donc positives et décroissantes. On a des courbes d’indifférences convexes, qui ne se coupent pas. L’utilité croît lorsque l’on va dans la direction nord-ouest (cf figure 1.)

2

c

3 Fig. 1 – U(c, l) = √ cl

l

2.2

Les termes de l’arbitrage entre loisir et travail

On travaille pour financer sa consommation. La contrainte budgétaire de l’agent s’écrit : pc = w Ou encore : pc + wl
Coût du loisir

(L − l)
Temps de travail

(5)

= wL

en relation

  • Le chômage, perspective macroéconomique
    959 mots | 4 pages
  • Economie politique
    11409 mots | 46 pages
  • Macro
    3446 mots | 14 pages
  • La macroéconomie
    15944 mots | 64 pages
  • Macro-economie
    9213 mots | 37 pages
  • macro intro
    12208 mots | 49 pages
  • Macroéconomie Eboue
    3270 mots | 14 pages
  • Afrique dans la mondialisation
    9379 mots | 38 pages
  • Cours complet
    15500 mots | 62 pages
  • Macro
    21563 mots | 87 pages