Mariage

2693 mots 11 pages
[pic]

Droit du mariage dans la tradition musulmane

Le mariage (arabe : النكاح, Nikâh) est l'alliance d'un homme et d'une femme, dans le but de former une famille[1] et, sur le plan juridique, d'établir les alliances et les filiations légitimes. Comme les autres religions monothéistes, l'islam réglemente cette institution, aussi bien dans les pratiques rituelles que dans le vécu au niveau des individus. De ce fait, une forte tradition existe aujourd'hui dans les aires culturelles où cette religion a étendu son influence, ainsi qu'un droit spécifique, qui diverge cependant selon les régions en fonction des coutumes locales et de la jurisprudence spécifique développée au cours du temps, qui diffère en particulier selon les écoles juridiques (madhhab) et selon le rapport adopté vis-à-vis du droit musulman traditionnel (le Code du statut personnel tunisien de 1956 s'écarte par exemple de façon importante de la tradition).

|Sommaire |
|1 Histoire du mariage musulman (nikâh) et obligations des conjoints |
|2 Cérémonie du mariage |
|3 Mariages spécifiques |
|4 Tahlil, al-tays al-musta’ar |
|4.1 Nikah urfi |
|4.2 Nikâh al Misyar |
|4.3 Mariages temporaires |
|5 Annulation du mariage |
|6 Divorce et répudiation

en relation

  • Mariage
    7565 mots | 31 pages
  • Mariage
    353 mots | 2 pages
  • mariage
    837 mots | 4 pages
  • Le mariage
    10287 mots | 42 pages
  • Le mariage
    2780 mots | 12 pages
  • Le mariage
    615 mots | 3 pages
  • Mariage
    392 mots | 2 pages
  • Le Mariage
    1197 mots | 5 pages
  • Le mariage
    420 mots | 2 pages
  • Mariage
    7404 mots | 30 pages