Marketing et développement durable

Pages: 11 (2579 mots) Publié le: 6 avril 2011
Economie de l’environnement (Environmental Economics)
Master Course on Economics and Management of Network Industries

(Présentation générale du cours)

Adel BEN YOUSSEF
EDHEC Business School Research Fellow ADIS et Faculté Jean Monnet Université de Paris-Sud CANEGE et ELENE

LES PRINCIPAUX PROBLEMES ENVIRONNEMENTAUX (RAPPELS)
1. La Gestion des Ressources Naturelles (Renouvelables + nonrenouvelables) Exemples : Forêts, Ressources halieutiques, Zinc, Pétrole… 2. La préservation de la biodiversité
(Stock génétique, nombre d’espèces, écosystème) Préservation des forêts tropicales humides, préservation des big five (Elephants…)

3. Les pollutions

3. LES POLLUTIONS (I)
On parle de pollution chaque fois que les processus économiques engendrent des dommages et des dégradationsaux actifs environnementaux. Les pollutions sont liées à des actes de consommation (déchets ménagers), des actes de production (déchets industriels), au transport des marchandises (rejets en mer et dans l’air de polluants)… La capacité d’absorption naturelle (seuil d’absorption du milieu naturel de polluants sans altérer les caractéristiques de la nature) La CAN est plus ou moins importante enfonction des polluants

3. LES POLLUTIONS (II) : Les impacts

Modification des éco-systèmes Dégradation du capital naturel Dégradation des actifs environnementaux Risque sanitaire Modification de la disponibilité et de la qualité des ressources naturelles (eau….)

3. LES POLLUTIONS (III) : Les types de pollutions
Selon le type de polluants Selon l’état des polluants : solides, liquides ougazeuses Selon la localisation des pollutions (Point source pollution) vs (Non-point source pollution) Selon les frontières : pollution transfrontalières…. Selon le milieu affecté : l’air, l’eau et la terre.

3. LES POLLUTIONS (IV) : Les principaux problèmes économiques

L’évaluation des dommages (différence entre coût social et coût privé) L’internalisation des coûts L’irréversibilitéL’incertitude sur les comportements des agents

3. LES POLLUTIONS (V) : Les explications de la variété des réponses politiques
Protocole de Montréal sur les CFC (Couche d’ozone) Protocole de Kyoto sur les GES (Réchauffement planétaire) Permis négociables sur le SO2 aux Etats-Unis Taxes diverses sur les déchets (redevance de l’eau) (L’exemple de l’Allemagne en ce qui concerne les emballages)

1.1.Quatre positions épistémologiques
Le courant préservationniste (extremiste) elle est
centrée sur la préservation intégrale de la biosphère. Rien de ce qui constitue la biosphère ne doit être atteint du fait de l’homme.

Sauf urgence, celui-ci n’a aucun droit sur les ressources naturelles. Les éléments non humains de la nature possèdent en revanche des droits que l’homme doit respecter.
-DEEP ECOLOGY HYPOTHESE GAÏA (Lovelock)

“dans le passé il est parfois arrivé que les conditions de vie sur la planète changent brusquement, et cela pourrait fort bien se reproduire. Gaïa et la vie suivraient leur cours, mais peut-être sans nous (Lovelock, 1979).

Deep Ecology
1. Le bien-être et le développement de la vie humaine et non humaine sur le terre ont une valeur par eux-mêmes(synonymes : valeur intrinsèque, valeur propre). Ces valeurs sont indépendantes de l’utilité du monde des nonhumains vis-à-vis des fins humaines. 2. La richesse et la diversité des formes de vie contribuent à la réalisation de ces valeurs et représentent également des valeurs en elles-mêmes. 3. Les humains n’ont aucun droit à réduire cette richesse et cette diversité, excepté pour satisfaire des besoinsvitaux. 4. Le développement de la vie et des cultures humaines est compatible avec une substantielle diminution de la population humaine. Le développement de la vie non humaine requiert une telle diminution.

Deep Ecology (II)
5. L’interférence humaine actuelle avec le monde des non humains est excessive et la situation s’aggrave rapidement. 6. Les politiques doivent donc être changées,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Publicité, marketing et developpement durable
  • Marketing et développement durable
  • Marketing et développement durable
  • Marketing sociale et développement durable
  • Marketing et developpement durable dans le secteur d'hotellerie
  • Le développement durable
  • Developpement durable
  • Développement durable

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !