Mastére

3550 mots 15 pages
La problématique du plurilinguisme et du pluriculturalisme
Foued LAROUSSI DYALANG FRE 2787 CNRS Université de Rouen

Problèmes de définition Nombreux sont les chercheurs qui ont traité du bilinguisme, chacun choisit son terrain d'investigation et adopte une approche différente de celle de l'autre. Il en résulte une abondance de définitions sans qu’il y ait toujours consensus entre elles. Pour ces raisons, on ne peut prétendre ici à une présentation exhaustive. Néanmoins, la plus répandue du bilinguisme se fonde sur les aptitudes et non pas sur les politiques linguistiques ou éducatives. Il s’agit d’une aptitude facultative ou nécessaire, pour que communiquent entre eux des interlocuteurs de deux mondes dont les langues présentent entre elles une différence telle que la communication peut en être rendue difficile ou impossible. Retenons, pour le moment, cette définition générale. Pendant longtemps, les linguistes ne se sont intéressés qu'à l'aptitude individuelle. Le bilinguisme individuel Pendant longtemps, les chercheurs ont évacué de leurs préoccupations les problèmes sociaux liés à l'aptitude collective. Ce qu'on a appelé "étude du bilinguisme" n'a concerné que les aspects psycholinguistiques de la manière dont l'acquisition de deux langues se faisait chez un enfant, placé généralement dans des conditions exceptionnelles (ascendants de deux langues différentes surtout, ou changement de milieu linguistique). L'étude conçue ainsi était nécessairement celle de cas isolés ayant comme finalité la maîtrise optimale de plusieurs systèmes officiels. Il suffit de consulter le Cours de Linguistique Générale de F. de Saussure pour se rendre compte du silence des linguistes à propos du bilinguisme collectif. Après l'énumération de tous les endroits ou "plusieurs langues coexistent sans se mélanger" et de leur importance sur ce point, Saussure s'en tient à l'évocation des deux forces antagoniques "esprit de clocher" et "force d'intercourse" qui, selon lui,

règlent les

en relation

  • Mastère
    832 mots | 4 pages
  • Mastère
    1163 mots | 5 pages
  • mémoire de mastère
    3131 mots | 13 pages
  • mastere pfe
    5590 mots | 23 pages
  • Candidatures Masteres 2015 2016
    1108 mots | 5 pages
  • Mastere de recherche en economie
    9523 mots | 39 pages
  • Mastère spécialisé qse développement durable
    971 mots | 4 pages
  • MEMOIRE MASTERE SPECIALISE EN CONTROLE DE GESTION
    17989 mots | 72 pages
  • Mastère spécialisé auditing, management accounting and information system
    31817 mots | 128 pages
  • Le collaborative sourcing rapport d’étude du mastère msit promotion 2003
    5028 mots | 21 pages