Maupassant - lettre ouverte - carnaval

646 mots 3 pages
Lettre Ouverte – Maupassant
« Causerie triste », le gaulois 1884

Ce texte a été écrit par Maupassant en 1884. C’est une lettre ouverte, qui a pour but d’être publié dans la presse afin de faire passer une idée au plus grand nombre de gens possible. Pour cela on utilise des arguments, des exemples, … Ici Maupassant dénonce les Carnavals, il utilise pour cela plusieurs procédés afin de mettre en valeur son blâme. Nous allons les étudier en s’intéressant à la structure du texte mais également aux différentes techniques d’argumentations employées par l’auteur à travers sa lettre. A chaque fois nous verrons également l’effet que cela renvoi au lecteur.

Maupassant a choisi de composer son texte de plusieurs parties afin d’avancer ses arguments. On en distingue trois principales :
La première s’étend de la ligne 1 à 3. Elle sert d’introduction à la lettre. On remarque tout de suite la forte présence du champ lexical de l’animal. Maupassant tente de comparer les participants à ces manifestations à des brutes, peu cultivées, se servant de se prétexte pour défiler dans les rues et, selon Maupassant, montrer l’homme sous un mauvais jour. Ces métaphores sont bien entendu péjorative et d’une violence particulière chez un écrivain de renom. Son but est de créer une polémique visant directement les concernés. Chaque caractéristique du carnaval y est représentée cachée par des métaphores animales. Par exemple les défilés dans les rues où les gens déambulent entassés les uns sur les autres sont décrits ici grâce aux termes : « troupeaux », « bétail » et « masses » (ligne 1).Mais Maupassant fait plus que de comparer l’Homme à un animal il utilise des métaphores, il explique en fait que c’est un de ses traits de caractère.
La deuxième partie commence ligne 4 pour aller jusqu’à la ligne 16. Dans celle-ci on rencontre une série de questions qui ont pour but de faire réfléchir et méditer l’Homme sur ces pratiques. Ce sont de fausses questions, Maupassant connait bien entendu

en relation

  • Fred vargas pard vite et reviens tard étude générique
    4779 mots | 20 pages
  • Cours sémiologie
    3464 mots | 14 pages
  • argum cours
    2496 mots | 10 pages
  • Biographie de victor hugo
    5869 mots | 24 pages
  • la litterateur français en siecles
    13853 mots | 56 pages
  • Francois truffaut
    151226 mots | 605 pages
  • Alfred musset
    27972 mots | 112 pages
  • Chronologie de gustave flaubert
    186117 mots | 745 pages
  • Les fètes galantes de verlaine
    12152 mots | 49 pages
  • Culture
    7132 mots | 29 pages