Melancholia

Pages: 5 (1049 mots) Publié le: 31 mars 2013
Hugo, « Melancholia », Les Contemplations, 1856


I Réalisme et pathétique : un tableau réaliste qui suscite l’émotion

1. Insistance sur la durée inhumaine du travail


• marqueurs temporels qui indiquent la durée
- v.4 « 15 heures » à l’hémistiche »
- v.5 « de l’aube au soir »
- v.13 « il fait à peine jour » reprend le terme « aube » du v.5
→ Leur journée n’estconsacrée qu’au travail alors qu’ils sont à l’âge du jeu et de l’insouciance. On comprend qu’ils mangent le peu qu’ils ont, dorment et travaillent.


• impression même que le travail n’a pas de fin
- adverbe hyperbolique « éternellement » v.5 mis en évidence en fin de vers. La longueur même de l’adverbe mime la durée du travail.
- v.11 parallélisme de construction avec répétitionde « jamais » en anaphore : une vie qui n’est faite que de travail, pas de jeu=détail particulièrement pathétique.
- présents d’habitude : v.10, 11.13…cela mime la continuité de leur travail. Les jours défilent inlassablement de la même façon.
- rythme plutôt long v. 4 à 11 : une seule phrase qui suggère l’idée de travail interminable


2. Nature du travail


• tâchesrépétitives
v.6 répétition de l’adjectif « même » et les sonorités en nasales « an », « on » et le « ê » ralentissent le rythme du vers, ce qui mime la lassitude des tâches qu’ils accomplissent


• tâches épuisantes
- rejet de « ils travaillent » à l’attaque du vers 10
- v.13 « déjà bien las » alors que la journée n’est pas commencée : impression qu’on les tue à la tâche comme desanimaux, des bêtes de somme


• dangerosité
- « sous des meules » v.4 = objet cylindrique qui sert à broyer + v.7 « sous les dents d’une machine » écraser, ce qui contraste nettement avec la fragilité des enfants vu leur âge : détails réalistes « filles de 8 ans » v.3
- atmosphère lugubre et angoissante : v.7 et 8 « ombre » et « sombre » à la rime, d’autant plus choquant que lesenfants ont peur de l’obscurité.
- v.10 image du bronze et du fer avec répétition de « tout » en anaphore : donne un caractère gigantesque et inhumain au monde de l’usine qui contraste nettement avec l’adjectif « doux » du vers 2.


3. Les conséquences


• physiques
- champ lexical lié à la maladie : « pâleur » v.12, v.2 « fièvre maigrit », v.18 « rachitisme » à l’attaque duvers : ils travaillent dans un univers malpropre.
- et même image de la mort : v.12 « la cendre est sur leur joue ». cela renvoie au charbon de l’usine qui salit leur joue mais aussi impression qu’il s’agit d’enfants inhumés (enterrés)
- enlaidissement : v.22 comparaison hyperbolique à Apollon, même la beauté du plus beau des dieux n’y résisterait pas + métaphore assassinat avec « tue labeauté » v.19-20, métaphore déjà amorcée par « étouffant » v.18.


• intellectuelles : abrutissement
- v.19 : le verbe « tue » a 2 COD au v.20 avec une construction en chiasme qui montre bien que le travail détruit non seulement la beauté, mais aussi toute réflexion, ils ne pensent plus tant ils sont abrutis par le travail.
- v.22 : 2ème élément de la comparaison hyperbolique, mêmeVoltaire deviendrait stupide si on lui faisait accomplir tous les jours de telles tâches


• morales et psychologiques
- solitude v.3
- absence de toute joie de vivre : v.1, 11 et également le titre « Melancholia » : le mot vient du grec et signifie  tristesse maladive  due à un excès de bile noire. a partir du XIXème, la mélancolie désigne un état de dépression, c’est un étatpsychologique qui ne va pas avec le monde de l’enfance.
Ils sont dans un état d’abattement rêveur : périphrase « doux êtres pensifs » v.1.
L’adjectif « las » peut aussi indiquer une fatigue morale
Ils ne comprennent pas la cause de leurs tourments v.14
→ Symptômes caractéristiques de la mélancolie, on ne voit qu’ennui et vide dans l’existence. Le mélancolique ignore...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Melancholia
  • Melancholia
  • Melancholia
  • melancholia
  • melancholia
  • Melancholia
  • mélancholia
  • Melancholia

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !