MENON

Pages: 5 (1303 mots) Publié le: 7 juin 2015
 INTRODUCTION
Le MENON est u ne dialogue de Platon, dans lequel MENON et Socrate essaient de trouver la définition de la vertu, afin de savoir si la vertu s’enseigne ou, sinon de quelle façon elle est obtenue. Dans un premier temps, la question examinée est donc celle de l’essence de la vertu. Néanmoins, âpres plusieurs vaines tentatives de réponses, Socrate et MENONexaminent la question plus générale encore: la connaissance est-elle seulement possible? Et comment? L’interrogation sur la vertu se poursuit dans un troisième temps, avec l’examen de la question posée initialement par MENON, celle de l’enseignement de la vertu.
Le MENON est un des dialogues de Platon consacrés a la doctrine de la Réminiscence
I-Etudes de différentes parties
1-Définition de la vertuMENON qui semble enfin comprendre l’exigence de Socrate propose ceci:<>.Aux yeux de Socrate cette définition va se révèle trop insuffisante, car trop générale et fondée sur l’ambiguïté de la notion de pouvoir ou puissance. D’abord, Menon ne comprend pas qu’il ne suffit pas de se laisser guider par son pouvoir ou désirpour bien agir. En effet, nul n’est méchant volontairement mais par ignorance. Ensuite, l’idée de pouvoir n’a pas en elle même de qualité morale. Le pouvoir, la volonté et le désir pour qu’il soient des vertus, ils doivent êtres détermines par l’intelligence du bien. Cette idée du bien est ce a quoi doivent se référer toutes les vertus. Or, le pouvoir, la volonté et le désir peuvent bien êtrenuisibles lorsqu’ils ne sont pas gérés avec l’intelligence du bien. En outre, Socrate montre que la capacité de commander est une vertu particulière qui n’est d’ailleurs pas donnée a tout le monde, l’enfant et l’esclave par exemple ne peuvent pas commander.
Toutes les tentatives de définition de Menon sont ainsi jugées insatisfaisantes par Socrate, ce qui le met dans l’embarras et dans une certainecélère. Exprimant son embarras, Menon compare Socrate à une torpille, cet animal marin insaisissable qui libère sur vous une décharge électrique dès que vous le touchez.
N.B: le mérite de Socrate est d’amener Menon à douter de ce qu’il croyait savoir et à prendre conscience de son non savoir. Ce qui rend possible la recherche et pose la thème de la réminiscence. Se pose alors l’idée d’un savoir qui nese transmet plus par simple transfert d’informations, mais l’éveil de la conscience
2-La réminiscence
Un double enseignement s’impose:
-l’acceptation de l’incapacité ou l’on est de trouver une définition de la vertu: aucun exemple ne suffit à dire exactement ce qu’est la vertu.
-Menon a le sentiment d’être devant un paradoxe : comment rechercher ce que l’on ignore? Ne faut-il pas en savoir unecertaine idée? Même s’il se présentait à nous, nous ne serions le reconnaitre. Alors Socrate suggère un changement de méthode. Il fait recours à la réminiscence, c’est-a-dire au souvenir et à la reconnaissance de ce que l’on cherche. Socrate se fonde sur l’immortalité et la migration de l’âme (une doctrine qui était enseignée par les pythagoriciens) pour expliquer l’origine de nos connaissances.Notre âme, avant de s’unir a notre corps, aurait vécu une existence antérieure au cours de laquelle elle accédé à tous les savoirs. Ce qui signifie que<>.Menon demande à Socrate de prouver la validité de cette théorie .C’est à ce moment précis que Socrate fait intervenir une jeune esclave de Menon dans la discussion .Par une série de questions auxquelles l’esclaveapporte des réponses, Socrate réussit a lui faire résoudre un difficile problème de géométrie, à l’école et est presque ignorant de tout ce qui touche aux mathématique .Socrate assure que l’esclave, comme tout homme, porte en lui un ensemble de connaissances, fruits d’une existence antérieure de l’âme.
Ce qui vrai, c’est que le jeune esclave, au cours de son entretien avec Socrate n’a pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le menon
  • Ménon
  • Menon
  • Menon
  • Menon
  • Ménon
  • Menon
  • Ménon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !