Mercure sous la langue

Pages: 5 (1210 mots) Publié le: 10 juillet 2014
Dans les années 2000, divers œuvres ont été écrites par des auteurs qui ont marqué leur courant, qui est la postmodernité. Il y a entre autres, Sylvain Trudel, auteur québécois né en 1963 qui a arrêté ses études pour se consacré à l’écriture. Ce dernier à écrit Du mercure sous la langue qui a été publié en 2001 et qui a reçu de multiple prix. De plus, il y a Éric-Emmanuel Schmitt, écrivainfrançais qui a écrit de nombreux livres, dont le roman Oscar et la dame en rose publié en 2002 qui a été adapté au théâtre par la suite. Les deux romans montrent que les narrateurs semblent vivent leurs derniers jours de la même façon. D’abord, il sera montré que les jeunes narrateurs engendrent bien du chagrin autour d’eux, mais on verra que ceux-ci entrevoient la religion différemment. Cependant,ils se retrouvent par leur caractère égocentrique.

Dans les deux romans analysés, les narrateurs vivent leurs derniers jours de façon similaire. Effectivement, leur futur départ pour un autre monde entraîne déjà de la tristesse. Cela touche d’abord l’entourage que ceux-ci. Dans le roman « Du mercure sous la langue» le fait que Frédéric les quitte les désole. « Les gens prennent leur aircoupable de lendemains de pêché, vu qu’à leurs yeux je suis une innocente victime et qu’ils ont la générosité de s’accuser d’être en santé. (p.22) Dans cet extrait, il y a présence d’un oxymore, puisque ces deux termes ont un effet contradictoire. Dans le roman «Oscar et la dame en rose» son départ précipite une amertume contagieuse au centre hospitalier. « Maintenant tout l’étage, les infirmières, lesinternes et les femmes de ménage, me regarde pareil. Ils ont l’air triste quand je suis de bonne humeur; ils se forcent à rire quand je sors une blague» (p.1) Le complément de phrase’’ ils se forcent de rire’’ prouve que le personnel hospitalier le prend en pitié. Ensuite, le fait que les deux jeunes garçons vont mourir affecte grandement leurs parents. La mère à Frédéric semble anéantie. « Ellefait la gaie, la rieuse, et je vois apparaître ses dents brunies par la cigarette et le café, mais je sens bien que le cœur n’y est pas. Je vois que ses yeux pleurent à la maison, ils sont de la couleur inimaginable des nuits blanches […] Ma mère ne veut pas me perdre.» (p.24) Il y a présence d’une métaphore dans cet extrait qui signifie que sa mère a peut-être les yeux rougeâtres puisqu’elleaurait beaucoup pleuré et qu’elle manquerait de sommeil. Les parents d’Oscar vivent la même situation, et ils en sont bouleversés. « Puis j’ai marché dans la pénombre jusqu’au bureau du docteur Düsseldorf […] Ma mère sanglotait […] Il ne faut pas qu’il nous voie dans cet état, à rajouté son père.»(p.2-3) Bref, le chagrin est à son comble dans les deux textes, ce qui affecte les proches des jeuneshommes.

Les auteurs présentent par contre leurs narrateurs de façon différente lorsqu’il est question de religion. Au départ, la proximité envers Dieu est différente. Pour Frédéric, la croyance en Dieu n’est pas importante malgré la maladie qui l’emporte et il sait que ce ne sera pas ça qui va le sauver. « […], mais je trouve ça triste de vous voir vous fatiguer pour rien, vu que je suis perdupour tout le monde, pour la science comme pour la religion, et puis, vous et moi, on est des étrangers l’un pour l’autre.» (p.102) Dans cette citation, il compare la science à la religion, en voulant dire puisque la science c’est-à-dire la médecine ne peut le sauver alors pour quelle raison la religion le ferait? Cependant, dans l’œuvre de Schmitt, Oscar se sent près de dieu. « Réfléchis, Oscar, dequoi te sens-tu le plus proche? D’un Dieu qui n’éprouve rien ou d’un Dieu qui souffre? De celui qui souffre, évidemment, mais si j’étais lui, si j’étais Dieu, si, comme lui, j’avais les moyens, j’aurais évité de souffrir.»(p.5) La répétition du mot ‘’si’’ prouve que le garçon se voit en Dieu, mais qu’il aimerait que ce soit différent. Par la suite, les narrateurs agissent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L´essor de la langue nationale sous la révolution francaise
  • Mercure
  • Mercure
  • Mercure
  • Mercure
  • Mercure
  • Mercure
  • Mercure

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !