Micromégas chapitre vii

Pages: 5 (1063 mots) Publié le: 12 décembre 2010
Le texte qui fera ici l’objet d’une analyse détaillée est le premier paragraphe du chapitre VII de Micromégas de Voltaire. L’auteur est l’un des plus grands philosophes du siècle des Lumières. Il dénoncera sans relâche les injustices, les inégalités et l’intolérance de différentes manières. Il écrira plusieurs contes philosophiques, comme Micromégas ou Candide. Le conte philosophique est unehistoire fictive produite par l’auteur dans le but de « peindre » une critique de la société et du pouvoir. Il écrira également des traités, des essais, des lettres ainsi que des articles de l’Encyclopédie.
Le conte est aussi un récit qui a un but didactique, voire édifiant. Le plus souvent celui-ci propose une morale « du bon sens » et Micromégas n’échappe pas à cette tradition. Ce conte estreprésentatif du siècle des lumières et de ses grands combats puisque Voltaire y dénonce en particulier la guerre qui oppose les Russes et les Turcs (1736-1739). Nous nous demanderons alors quels sont les procédés de Voltaire pour témoigner de la cruauté de l’humanité. Dans un premier temps nous décrirons l’importance du dialogue ; nous nous attarderons ensuite sur la dénonciation de l’atrocité de laguerre ; puis nous prouverons l’importance de la mise en abyme.

 Dans cet extrait, Micromégas idéalise l’humanité dans son discours. En effet, il exagère deux idées. Il amplifie d’abord l’Humanité. On le voit dans les passages tels que « ô atomes intelligents » à la ligne 1 ; ou encore « être éternel » à la ligne X. L’utilisation de la particule vocative « Ô » est le plus souvent utilisée enfrançais pour s’adresser à une divinité ou à quelque chose de personnifié. Il idéalise également les Savants. On le voit notamment grâce à « passer votre vie à aimer » ligne X, qui est hyperbolique ou encore avec « véritable vie des esprits » à la ligne X qui est encore une exagération.
Les philosophes vont donc le sensibiliser à la vérité, qui selon eux, est loin de l’idée qu’il s’en fait. On lecomprend à la ligne X, avec « à ce discours, tous les philosophes secouèrent la tête ». Il y a donc un affrontement des points de vue, qui est matérialisée par une désapprobation générale des penseurs. Il y a également une opposition entre le nombre limité de philosophes et le nombre de personnes, qui sont montrées comme non savantes, par le rythme ternaire « fous, méchants, malheureux » à la ligneX. On peut remarquer aussi la présence d’un chiasme à la ligne X, qui contribue à l’exagération « plus de matière (…) beaucoup de mal si le mal vient de la matière ».
Mais cette conversation a un but bien précis…

 En effet, Voltaire dénonce la guerre grâce à de nombreux procédés dans le texte. Il traite notamment de l’atrocité et de la barbarie de l’humanité. le champ lexical du mal estprésent, aux lignes X « méchant », X « malheureux », X « mal » ; X « massacrer » ; X « horribles querelles » ; et « égorge » aux lignes X et Y. Les hommes sont comparés à des « fous » à la ligne X, et Voltaire utilise même le terme « d’animaux » pour désigner les belligérants qui se « tue[nt] ». De ce fait, on peut voir que l’auteur montre une certaine condescendance vis-à-vis de l’homme et de laguerre, qu’il dénigre.
-Dans ce texte, l’homme est explicitement comparé à un animal. Le champ lexical animalier est abondant. On trouve notamment « espèce » à la ligne X et « animal » ou « animaux » trois fois aux lignes X Y Z. Voltaire utilise également l’hyperbole, à la ligne X, avec « de si chétifs animaux ». Il utilise également d’autres exagérations, comme, à la ligne Y avec « s’égorgentmutuellement ». Ces procédés sont utilisés pour dévaloriser les êtres humains, voir même pour les déshumaniser. Ils sont comparés à des êtres inférieurs, vide de toutes réflexions.
La pensée des philosophes ne leur est pourtant pas propre…

 Voltaire utilise la mise en abyme de manière très subtil et détournée. Effectivement, l’auteur exploite un regard extérieur (celle d’un voyageur d’une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Chapitre vii micromégas, voltaire
  • Commentaire composé de micromégas fin chapitre vi et début vii
  • LA6 Micromegas VII
  • Commentaire Chap VII Micromegas
  • CHAPITRE VII
  • Chapitre vii : la formation des contrats
  • Micromégas chapitre 4
  • Micromégas chapitre 2

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !