Misanthrope-acte iii scène 4

Pages: 5 (1068 mots) Publié le: 17 février 2013
Une scène de confrontation… …entre deux hypocrites feignant l’amitié
Dans la jeune cour de Louis XIV, qui ne souhaite que s’amuser et se divertir, un nouveau livre est publié : Les Caractères de La Bruyère. Il consiste à faire le portrait d’un personnage centré autour d’un défaut - mais ce n’est pas cet aspect du livre qui crée tant d’excitation chez les nobles et bourgeois. Chaquepersonnage désigne subtilement un personnage reconnaissable de la cour. Le jeu des portraits est donc crée, qui consiste à décrire tous les défauts d’une personne et de trouver de qui il s’agit. Ce jeu crée une hypocrisie omniprésente dans la cour, où l’un parle de l’autre dans son dos. C’est donc en 1665 que Jean-Baptiste Poquelin, mieux connu sous le nom de Molière, écrit le Misanthrope, dénonçantla frivolité et l’hypocrisie sociale de l’environnement dans lequel il se trouve. Dans l’Acte III Scène 4, on retrouve une sorte jeu de portraits. Célimène jusqu’à présent n’a que fait des portraits de personnes absentes, et menait le jeu. Ici cependant, Arsinoé fait son portrait, permettant à Célimène de se déchainer et de faire de sien. Premièrement nous allons voir les caractéristiques deleur affrontement directe, et deuxièmement nous allons voir l’amitié feinte de deux hypocrites.
LIRE TEXTE
I Scène D’affrontement
A – Confrontation directe
Ici est une confrontation directe : ce n’est plus un jeu, mais une confrontation/virtuosité verbale au service d’un règlement de comptes (v 991-992)
* Arsinoé fait le portrait de Célimène, créant un écart entre elle et Célimène* V 971-972 : Célimène utilise beaucoup le pronom « nous » et chiasme « vous de moi, moi de vous »: elle rend bien clair qu’Arsinoé et elles sont dans la même situation, et referme l’écart précédemment créé
* Tirade v 975 – Célimène rend clair a Arsinoé qu’elle est vieille et n’attire pas les hommes, alors que elle-même est jeune et belle
* V 977-980 rimes en I sur 4 vers reflète laviolence de ses paroles, le rire et le mépris
* V 978-979 allitérations en P, montre le mépris que Célimène a pour Arsinoé
* V 991 alternation de sons en M « moi », P « pas », M « madame », P « pourquoi » : montre de nouveau le mépris que Célimène a pour Arsinoé
* V 993-994 : vers interrogatifs, plus tranchants encore que les vers auparavant – le 1er sur Arsinoé, lui disant que ce n’est passur elle qu’il faut s’en prendre si elle n’attire personne. Le 2ème sur elle-même, lui disant que ca n’est pas de sa faute si elle n’attire personne.
Crée un écart entre elle et Arsinoé, met en valeur l’opposition entre leur beauté et âge – Célimène jeune et belle, et ne peut rien y faire à l’âge d’Arsinoé
Transition : Cependant cette confrontation directe montre un grand écart dansles rapports de pouvoir.
B – Un rapport de pouvoir inégal
Au début de la scène, Arsinoé tient le pouvoir en prenant Célimène par surprise et faisant son portrait. Cependant, Célimène est blessée, et est conséquemment dangereuse. Le rapport de force change, et Arsinoé se fait écraser par Célimène. L’entretien est quand même « gagné » par Arsinoé, qui y met fin et part. Ici, toute la force estdétenue par Célimène :
* Longueur de chaque réplique : ceux de Célimène sont beaucoup plus longs
* V 971-972, le rapprochement entre elle et Arsinoé montre son contrôle de la situation
* V 973-974 – 2ème hémistiche allitérations en R, reflète le fait qu’Arsinoé se « reprend » elle même : Arsinoé dit qu’il n’y a rien à reprendre en Célimène
Réplique suivante, Célimène écrase Arsinoéen lui faisant voir la différence entre leurs âges, recréant un écart entre elles
* Arsinoé prend la défensive « Et je ne sais pourquoi votre âme ainsi s’emporte,/Madame, à me pousser de cette étrange sorte » v 989-990, alors que Célimène prend clairement l’offensive .
Transition : Cette confrontation est assez tordue, car elle met en opposition deux hypocrites qui feignent l’amitié...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Acte iii scéne 4 le misanthrope
  • Le misanthrope acte 5 scène 4
  • Commentaire sur le misanthrope, acte iii, scène 4, vv. 961-1000, de molière
  • Misanthrope
  • Misanthrope acte 4 scène 3
  • Le misanthrope acte 5 scène 4
  • Acte 2 scène 4 le misanthrope
  • Le misanthrope acte 5 scène 4

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !