Motricité

Pages: 13 (3087 mots) Publié le: 21 mai 2013
CHAPITRE V : Apports des études expérimentales à la compréhension du mouvement humain.

Il s’agit des études sur lesquelles on va s’appuyer uniquement sur les réponses comportementale d’un sujet dans une tâche donné ainsi on va mesurer le temps de réaction, un pourcentage de bonne réponse, un nombre de réponse donné, un temps de réalisation dans des tâches qui impliquent des processus perceptifde mémoire, d’attention ou processus moteur. Donc en particulier les indices de temps de réaction du pourcentage de bonne réponse nous permettent de connaitre la vitesse et la précision du traitement de l’information. L’objectif va être de mesurer le phénomène mental et plus précisément les processus spécifique, par exemple la mesure du temps de réaction simple nous permet d’estimer les tempsqu’il faut entre la perception d’un stimulus et la réponse motrice, autrement dit étudier le différent mécanisme impliqué dans les mouvements volontaires humains.

I) La chronométrie mentale et étude du mouvement volontaire.
a) Les principes de mesure :
Cette chronométrie mentale correspond aux méthodes comportementale classique dans le quelle on distingue les temps de réaction simples etréaction de choix. Le point commun de ces deux taches et qui en font des taches de temps de réaction, c’est qu’on va demander au sujet de répondre le plus rapidement possible. Les TR simples (Tachent de temps de réaction) elles permettent de déterminer le délai compris entre un signale (auditif olfactif visuel) et le début du mouvement qui répond a ce signale. Les TR de choix, elles, permettentégalement le délai entre un signale et le début du mouvement mais ici, le sujet doit prendre une décision et effectuer une réponse particulière qui va dépendre du signale émit. Ex : BOP bouton de gauche et BIP bouton de droite.
DONDERS en 1868 qui a eu le premier l’intuition que la mesure des Temps de réaction pouvait permettre de comprendre la complexité de l’opération mentale qui interviennent entrela perception et l’action. Et donc sa logique est la suivante : La durée d’un processus mentale peut être apprécié en comparant le temps nécessaire a l’accomplissement d’une tache comportant ce processus avec le temps nécessaire a l’accomplissement d’une tache en tout point identique a ceci prêt qu’elle ne contient le processus mesuré . La soustraction des deux temps obtenu pour réaliser sestaches fournis l’estimation de la durée du processus.
TR 1 = sensation + perception + décision + réponse motrice. TR choix
TR 2 = TR 1 – décision. TR simple
TR 1 – TR 2 = temps de la décision.
Cette méthode de soustraction peut être critiquée dans la mesure où pour évalué la duré de processus de décision, on est obligé de supposé que les étapes de traitement sensoriel et perceptive sont terminéslorsque le sujet prend sa décision. L’hypothèse faite par DONDERS et celle d’un traitement sériel de l’information. Or on peut faire l’hypothèse que les étapes du traitement de l’information sont réalisé en cascade : On commence un processus de traitement sensoriel de l’information puis on initié le processus de traitement perceptif alors que le premier n’est pas terminés. Ces traitements peuventêtre réalisé également tous en meme temps, on parlera alors de traitement de l’informations en parallele.
On sait notamment que les temps de reaction simple vont s’automatiser tres rapidement en quelques essais, on parlera alors de geste volontaire automatiser. Ce sont des geste qui ne recquiert pas la recuperation consciente de l’informations memorisé concernant le mouvement. On ne parle enaucune cas de geste reflexes qui est une reaction involontaire et stéréotypé. L’entrainement permet de diminuer les temps de reaction simples en apprenant aux systèmes nerveux a anticiper les trajectoires possibles d’un projectile. Cependant l’amelioration du temps de reaction a une tache particuliere n’est pas generalisable a tte les activités, a ttes les taches. Ce temps de reaction simple...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La motricité
  • Parcours de motricité
  • Physiologie
  • Séance de motricité p.s/ m.s
  • Séquence motricité s'exprimer avec son corps
  • dspp advf motricité
  • Etude de la motricité intestinale
  • Séance motricité ms

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !