MOYEN AGE

323 mots 2 pages
L'expression «moyen âge» date du XVIIe siècle : ce serait Christophe Kellner (Cellarius), mort en 1707, professeur d'histoire à l'université de Halle, qui l'aurait employée pour la première fois, en 1688 (Historia medii aevi). La définition, commode chronologiquement, suggérait que cette période de mille ans, archaïque, barbare, ayant rompu avec les modèles classiques de la première (l'Antiquité), n'était que l'attente obscure des prestiges de la seconde (l'Epoque moderne). Depuis les années 1930, les historiens s'attachent à rendre son identité à cette longue période de lentes mutations, au cours de laquelle s'épanouit, en Occident, une société complexe.

Le cadre chronologique

Le XIXe siècle avait déjà réhabilité cette ère «gothique», non sans y avoir campé quelques images simplistes, voire quelques caricatures romantiques, du chevalier toujours preux au serf irrémédiablement «attaché à la glèbe». Le langage commun n'est toujours pas exempt des images conventionnelles d'un Moyen Age plus mythique que réel, encore synonyme de retour aux limbes, de médiocre, d'inaccompli. Les études minutieuses faites par l'école historique des Annales, et notamment par Marc Bloch, Georges Duby, Jacques Le Goff, ont permis d'en finir avec ces idées fausses.

Pour délimiter un cadre chronologique, on ne peut se référer à des dates politiques. Si 395 marque la fin de l'unité de l'Empire romain, avec la séparation entre Empire d'Orient et Empire d'Occident, 476 voit la disparition du dernier empereur romain d'Occident. A l'autre extrémité de la période, la prise de Constantinople par les Turcs en 1453 est surtout significative pour l'Orient. En revanche, le dernier roi «médiéval» serait Louis XI, mort en 1483. Mais le voyage de Christophe Colomb en 1492 ne fut-il pas plus lourd de conséquences ?

La rupture avec les périodes qui encadrent le Moyen Age n'est pas aussi nette qu'on le laisse souvent entendre, et, bien que les repères chronologiques soient

en relation

  • Moyen âge
    1175 mots | 5 pages
  • Moyen âge
    15004 mots | 61 pages
  • Moyen Age
    597 mots | 3 pages
  • Le moyen age
    340 mots | 2 pages
  • Le moyen age
    1549 mots | 7 pages
  • Moyen âge
    1240 mots | 5 pages
  • Le moyen-age
    806 mots | 4 pages
  • Moyen age
    827 mots | 4 pages
  • Le moyen age
    5503 mots | 23 pages
  • Moyen age
    333 mots | 2 pages