Niveau BTS

Pages: 6 (1306 mots) Publié le: 26 août 2014
Chapitre 2
Le droit de l’emploi
Objectifs pédagogiques
Ce chapitre a pour finalité :
– de présenter les règles applicables au travail salarié ;
– de présenter les règles applicables au fonctionnaire ;
avant d’examiner les critères de choix (chapitre 3).
Introduction
Le salarié comme le fonctionnaire ont un employeur. Le salarié travaille dans une entreprise privée. Il relève du droit dutravail (1). Le fonctionnaire est lié à une administration, par un statut. Il relève de la fonction publique (2). Dans les deux cas, un lien de subordination juridique lie les deux parties.
1. Le droit du travail salarié
Le salarié est lié à l’employeur par un contrat de travail. Celui-ci est générateur de droits et d’obligations (1.1). Le contrat de travail est soumis au droit commun descontrats et, en particulier, il doit être exécuté de bonne foi (1.2). Des clauses favorisant l’adaptation des salariés au contexte de l’entreprise peuvent y être insérées (1.3).
1.1 Droits et obligations des parties
Le droit du travail confère au salarié de droit privé un socle minimal de droits :
– des droits individuels (exemples : SMIC, congés payés, indemnités en cas de licenciement) ;
– desdroits collectifs (exemples : droit de grève, droit d’expression).
Un certain nombre d’obligations sont inhérentes au lien de subordination :
– l’employeur est tenu de fournir un travail au salarié et de le rémunérer ;
– en contrepartie, le salarié effectue personnellement des prestations de travail en respectant une obligation de loyauté. Il se place sous la subordination juridique del’employeur. Cette subordination se caractérise par un pouvoir de direction, de contrôle et de sanction.
1.2 La bonne foi dans le contrat de travail
Le contrat de travail est soumis, comme tout contrat, au principe de bonne foi, dans son exécution comme dans sa conclusion. La bonne foi contractuelle est présumée. Elle requiert des contractants le respect et l’exécution des engagements attachés au contratavec loyauté et en prenant en considération les intérêts légitimes de l’autre partie contractante. Elle se traduit par des obligations particulières de l’employeur comme du salarié :
– le salarié est tenu à une obligation de collaboration et à une obligation de loyauté vis-à-vis de son employeur ;
– l’employeur a le devoir d’assurer l’adaptation du salarié à l’évolution de son emploi. Il est ainsitenu d’une obligation de formation et de reclassement en cas de suppression, de modification ou de transformation d’un emploi. Il ne doit pas faire un usage abusif des clauses qui figurent au contrat (exemple : faire jouer une clause de mobilité afin de compliquer la vie familiale du salarié). Au contraire, cet usage doit être fait dans l’intérêt de l’entreprise (cas de la clause de mobilitéétudiée ci-après).
1.3 Les clauses particulières du contrat de travail
Le contrat de travail, au-delà des obligations principales (1.1), peut comporter des clauses particulières prises pour des raisons liées à l’intérêt de l’entreprise. Deux exemples illustrent ces situations : la clause de mobilité et la clause de non-concurrence.
A. La clause de mobilité
C’est une clause par laquelle un salariéconsent par avance à changer de lieu de travail (mobilité géographique), de fonction (mobilité professionnelle). La validité de cette clause est admise si elle est clairement acceptée par le salarié, mise en œuvre dans l’intérêt légitime de l’entreprise et limitée à un espace géographique.
B. La clause de non-concurrence
Elle a pour but de protéger les intérêts de l’entreprise en interdisant à unsalarié de travailler pour le compte d’une entreprise concurrente de son ancien employeur. Pour être valable, elle doit répondre à quatre conditions :
– être justifiée par les intérêts légitimes de l’entreprise ;
– être limitée dans le temps et dans l’espace ;
– laisser au salarié la possibilité d’exercer une activité conforme à sa formation et à son expérience professionnelle, autrement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bts tertiaire-mise à niveau
  • Mise à niveau mathématique BTS CGO
  • bts ag apprecier le niveau de developpement du Vietnam
  • [Sujet de droit niveau bts] le contrat de travail: un contrat particulier?
  • Expression personelle " se nourrir " noté 18/20 niveau terminale bts
  • Le niveau morphologique
  • Niveau de vie
  • Niveau energie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !