Nonpasdedoc

4675 mots 19 pages
Institutions judiciaires de droit public

Introduction

Rendre justice c’est un service public de l’Etat, qui est l’une de ses fonctions essentielles. Un service public qui a pour mission de juger, de trancher des litiges, qui est en fait un des modes de règlement des litiges mais pas le seul. Cette expression de « service public » correspond à l’une des notions à la base du droit administratif. La justice est d’abord une des fonctions essentielles de l’Etat que l’on qualifie également de régalienne : régalien = pouvoir du roi. La justice est la quatrième fonction régalienne de l’Etat. Historiquement, l’Etat va s’affirmer car il va acquérir cette fonction essentielle qui consiste à rendre la justice et aujourd’hui encore c’est l’Etat qui rend la justice, il a acquis un monopole dans ce domaine.
Le pouvoir de juger s’exerce dans ces conditions liées à certaines époques : 3 évolutions actuelles :
- on constate que la justice en tant que l’un des modes de règlement des litiges se trouve concurrencer par d’autres dispositifs, des modes alternatifs de règlement des litiges. La première de ces modalités c’est la médiation/conciliation/composition. Le médiateur de la République se trouve investit par l’Etat d’une mission qui est de tenter de résoudre des difficultés entre l’administration et l’administré, il s’agit de remédier à des disfonctionnements de l’administration. Le médiateur de la République est une institution récente qui a été crée dans les années 70 en s’inspirant d’une institution plus ancienne dans les pays scandinaves. Dans les pays scandinaves il se nomme ombudsman. En France le médiateur de la République agit comme un conciliateur et qui va tenter amiablement de résoudre la difficulté en passant par l’administration. Cela limite l’efficacité de ce médiateur de la République. Ce qui lui permet d’avoir de l’influence c’est le rapport fait chaque année où il met le mauvais fonctionnement, les défauts des administrations, cela peut pousser celles-ci

en relation