Notation financiere

716 mots 3 pages
Chaque agence de notation possède son propre système de notation. Schématiquement, les notes s’établissent de triple A à D avec des échelons intermédiaires. Les agences utilisent deux types de notation : les notations à court terme et les notations à long terme. Les notations à long terme s’appliquent aux titres ayant une maturité supérieure à un an (obligations, bons à moyen terme négociables etc.). Les notations court terme concernent pour l’essentiel les titres de créances négociables que sont les billets de trésorerie et les certificats de dépôts. Les notes d’endettement à long terme sont composées de lettres majuscules chez Fitch et Standard & Poor’s ; chez Moody’s, les lettres sont en majuscules et minuscules.
L’échelle de Fitch et Standard & Poor’s est affinée en ajoutant aux notes des signes + ou – signalant que l’émetteur se trouve plutôt dans le haut ou dans le bas de la classe attribuée. De manière semblable, l’échelle Moody’s affine chaque note d’un coefficient numérique 1, 2 ou 3 (à l’exception de Aaa). Ainsi, par exemple, Moody’s éclate la note Baa en Baa1, Baa2, Baa3.
Enfin, une équivalence peut être également établie entre les agences car leurs notes sont classées en deux catégories « investissement », pour les émissions de qualité, et « spéculatif », pour les émissions à caractères spéculatives. Nous avons placé en Annexe II un tableau expliquant ces équivalences. La catégorie investissement va de Aaa à Baa3 pour Moody’s, de AAA à BBB- pour Standard & Poor’s et Fitch. Les dettes plus risquées, dites spéculatives, sont notées de Ba1 à C pour Moody’s, de BB+ à D pour Standard & Poor’s, et de BB+ à DDD pour Fitch. Les émetteurs ne sont pas nécessairement évalués de la même manière par les différentes agences. Il est cependant assez rare qu’apparaissent des différences significatives dans les évaluations d’une même entité par les grandes agences. On parle de « split rating » quand l’écart de notation entre deux agences est égal ou supérieur à deux

en relation

  • La notation financiere
    1887 mots | 8 pages
  • Notation financière
    4333 mots | 18 pages
  • Notation financiere
    12445 mots | 50 pages
  • La notation financière
    1372 mots | 6 pages
  • Les agences de notation financière
    3046 mots | 13 pages
  • Les agences de notations & la crise financiere
    8395 mots | 34 pages
  • Fonctionnement et critères des agences de notation financière
    4001 mots | 17 pages
  • Analyse critiques des agences de notation extra-financières
    4115 mots | 17 pages
  • Les agences de notation
    2613 mots | 11 pages
  • Essai inscription
    2484 mots | 10 pages